Aller au contenu principal

Climat et agriculture… Question d’équilibres  !

Loïc Guines, président du Groupe de travai Énergie-Climat des chambres d’agriculture de Bretagne.

L'accord historique de Paris sur le climat, la Cop 21 ont 5 ans. Les chambres d’agriculture du Grand-Ouest, avec leurs partenaires, organisent le 6e forum intitulé, pour cette édition digitale, "l’agriculture en transition climatique et énergétique… ça bouge à l’ouest  ! "
Face au changement climatique que nous percevons de plus en plus chaque année, l’agriculture va devoir s’adapter graduellement avec les générations d’agriculteurs présentes et futures. Si l’agriculture d’hier était principalement source de solutions pour s’alimenter, elle le devient pour atténuer le changement climatique. Elle possède plusieurs leviers comme produire des énergies renouvelables, réduire ses émissions de GES, stocker du carbone dans la biomasse et préserver, voire augmenter, le carbone des sols.
C’est une évolution à accompagner dans un souci d’équilibre à l’échelle du territoire où productions animales et végétales sont complémentaires et se rendent des services mutuels (fertilisation, alimentation…) tout en augmentant la qualité de notre cadre de vie (paysage, biodiversité…) ; mais aussi à l’échelle de l’exploitation, où l’agroécologie bénéficie de la cohabitation cultures/élevage. L’agriculteur aussi doit trouver un équilibre économique reposant sur la juste valorisation de sa fonction première de production agricole et de ses nouvelles fonctions
"climat".
Cet équilibre se retrouvera dans l’assiette, avec une alimentation de qualité, diversifiée, flexitarienne, à l’image de nos territoires.
Dans notre territoire breton, généreusement doté de terres agricoles par rapport à la population résidente, l’agriculture bénéficie de nombreux atouts : climat océanique modérant les effets du réchauffement climatique, compétences d’éleveurs et territoire de polyculture élevage… Notre rôle de
"grenier" pour les Bretons et d’autres territoires, urbanisés comme la région parisienne ou au-delà de nos frontières, doit être préservé quitte à en assumer le "poids carbone". Triple défi : maintenir notre performance alimentaire, continuer un développement dans la voie "bas carbone ", s’adapter intelligemment au changement climatique en anticipant les menaces et en saisissant les opportunités.
Les chambres d’agriculture ont un rôle central dans ce triple défi. Elles relient et conseillent les agriculteurs à toutes les étapes de leur carrière et face à ces enjeux. Elles sont un trait d’union entre le monde agricole et les mondes de la finance, de la politique et des entreprises qui ont bien identifié l’agriculture comme l’un des secteurs majeurs où les transitions énergie et climat vont se jouer. C’est cette réalité qui anime le développement actuel des marchés volontaires du carbone et de la finance verte par exemple.
Rester agriculteur, chef d’entreprise, respecté et bien dans sa tête, face à ces enjeux, est une gageure… Ensemble nous y parviendrons  !

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

"La délégation de travail accompagne les mutations agricoles"
Élodie Gapihan travaille au Crédit Agricole d'Ille-et-Vilaine. Elle est la seule chargée d'affaires en France, à suivre…
ETA Guillon-Barbot : l'innovation pour modèle économique
Depuis 1977, l'ETA Guillon-Barbot à Vitré (35) fait de l'innovation sa marque de fabrique avec une philosophie qui se veut simple…
OP et AOP seront au cœur de la PAC de 2023
Les organisations de producteurs, Op et les associations entre elles AOP, seront au cœur de la future PAC. Elles pourront…
"L'épandage sans tonne, c'est l'avenir !"
L'ETA Guégan à Saint Onen La Chapelle (35) a inauguré cette année son "épandeur sans tonne avec rampe à patins". Une première…
Le projet Egalim II du député Besson Moreau est sur la table
Le député LREM de l’Aube Grégory Besson-Moreau a enfin divulgué sa proposition de loi sur les relations commerciales dans le…
L’observatoire du coût de revient : "faire œuvre utile"
Apporter sa pierre à l’édifice pour la prise en compte du coût de revient des adhérents dans la construction du prix du lait, c’…
Publicité