Aller au contenu principal

De la luzerne et du trèfle pour les porcs

Au menu des porcs de Crécom, de la luzerne ou du trèfle présentés sous différentes formes, à des porcs logés sur caillebotis ou sur paille. C’est le projet Fourproporc.

Case avec de l'enrubannage de trèfle.

Depuis octobre dernier, les porcs charcutiers de la station ont une ration constituée d’aliments sans soja ni OGM et avec de la luzerne ou du trèfle en complément, de la mise en engraissement jusqu’à l’abattage. Les essais menés dans le cadre du projet Fourproporc concernent aussi bien l’élevage sur caillebotis que celui sur paille. Les modalités de distribution de ces fourrages sont adaptées à chaque élevage : farine de luzerne incorporée dans l’aliment sur caillebotis, distribution de bouchons de luzerne au nourrisseur sur caillebotis et sur paille, et distribution d’enrubannage au râtelier pour les porcs sur paille.

Pour ces essais réalisés en alimentation sèche et en soupe, le plan d’alimentation des porcs mis en place est celui utilisé en routine à la station pour l’engraissement. Les consommations d’aliment, de bouchons de luzerne et d’enrubannage sont mesurées tous les jours. Les performances de croissance et de qualité de carcasse sont enregistrées. Les premiers porcs mis en essai seront abattus au mois de janvier 2020.

Des essais sur les truies gestantes ont également démarré en novembre dernier avec les mêmes modalités d’apport de ces fourrages riches en protéines. D’autres essais sont à venir pour l’année 2020.

 

L'intégration de fourrages, source de protéines dans l’alimentation des monogastriques

Ce projet cofinancé par le conseil régional a pour but d’identifier la valorisation possible par des animaux monogastriques de fourrages protéiques cultivables en Bretagne. La luzerne et le trèfle sont des légumineuses cultivées en Bretagne, mais peu valorisées aujourd’hui par les porcs en production conventionnelle, mais avec un regain d’intérêt en production porcine biologique. Le projet Fourproporc contribue à cette démarche innovante pour une moindre dépendance aux tourteaux d’oléagineux importés et un développement de cultures pérennes.

 

station de Crécom

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Acceptabilité sociétale : ouvrir, montrer et démontrer
Alors que s’ouvre dans quelques jours en mairie d’Arzal (56) leur dossier d’enquête publique, les associés de la SCEA de Kerollet…
Canettes tueuses, quand l'incivilité tue
Depuis deux ans, le Gaec de Kerforn, à Caudan, a du se résoudre à faire euthanasier six vaches sur la centaine de laitières qui…
Des protéines végétales bretonnes pour réduire les importations de soja
Si la Bretagne importe 95 % des protéines végétales dont elle a besoin pour nourrir ses animaux d’élevage, le GIE SVP est bien…
Valens, le nouveau verrat équilibré d’Axiom
La firme génétique met sur le marché un nouveau verrat dont l’objectif est de répondre aux exigences des producteurs français.…
Rapport sur le suicide d’agriculteurs : les premières pistes
Après six mois de mission, le député Olivier Damaisin s’apprête à rendre au Premier ministre son rapport sur le suicide et le mal…
Tags en exploitation : jusqu’où iront-ils, s’interroge la FDSEA 29
En fin de semaine dernière, plusieurs tags ont été découverts sur deux exploitations agricoles de Plonévez-Porzay, dont celle de…
Publicité