Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

De la luzerne et du trèfle pour les porcs

Au menu des porcs de Crécom, de la luzerne ou du trèfle présentés sous différentes formes, à des porcs logés sur caillebotis ou sur paille. C’est le projet Fourproporc.

Case avec de l'enrubannage de trèfle.

Depuis octobre dernier, les porcs charcutiers de la station ont une ration constituée d’aliments sans soja ni OGM et avec de la luzerne ou du trèfle en complément, de la mise en engraissement jusqu’à l’abattage. Les essais menés dans le cadre du projet Fourproporc concernent aussi bien l’élevage sur caillebotis que celui sur paille. Les modalités de distribution de ces fourrages sont adaptées à chaque élevage : farine de luzerne incorporée dans l’aliment sur caillebotis, distribution de bouchons de luzerne au nourrisseur sur caillebotis et sur paille, et distribution d’enrubannage au râtelier pour les porcs sur paille.

Pour ces essais réalisés en alimentation sèche et en soupe, le plan d’alimentation des porcs mis en place est celui utilisé en routine à la station pour l’engraissement. Les consommations d’aliment, de bouchons de luzerne et d’enrubannage sont mesurées tous les jours. Les performances de croissance et de qualité de carcasse sont enregistrées. Les premiers porcs mis en essai seront abattus au mois de janvier 2020.

Des essais sur les truies gestantes ont également démarré en novembre dernier avec les mêmes modalités d’apport de ces fourrages riches en protéines. D’autres essais sont à venir pour l’année 2020.

 

L'intégration de fourrages, source de protéines dans l’alimentation des monogastriques

Ce projet cofinancé par le conseil régional a pour but d’identifier la valorisation possible par des animaux monogastriques de fourrages protéiques cultivables en Bretagne. La luzerne et le trèfle sont des légumineuses cultivées en Bretagne, mais peu valorisées aujourd’hui par les porcs en production conventionnelle, mais avec un regain d’intérêt en production porcine biologique. Le projet Fourproporc contribue à cette démarche innovante pour une moindre dépendance aux tourteaux d’oléagineux importés et un développement de cultures pérennes.

 

station de Crécom

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Thierry Coué
Thierry Coué, Président de la FRSEA de Bretagne : "Chaque agriculteur doit prendre conscience du besoin de se protéger, et de protéger son exploitation"
Depuis le début de la crise du coronavirus, le monde agricole semblait en retrait, presque observateur. Les comportements ont…
Lettre aux agriculteurs et agricultrices de Bretagne

Madame, Monsieur,

Comme le reste du monde, la Bretagne est confrontée à la pandémie due au coronavirus Covid-19. Dans…

Jérémy Labbé, nouveau président de JA22
Le 11 mars dernier s’est tenu le conseil d’administration électif des Jeunes agriculteurs des Côtes d’Armor. Dorénavant c'est un…
Germain et Laura Evo, jeunes aviculteurs, engagés aussi
Du comité organisateur de la prochaine fête de l’agriculture, à Grand-Champ, Germain Evo 32 ans, en est, Jeune Agriculteur aussi…
Eureden s’adapte et s'organise pour assurer ses services

La crise COVID-19 impacte profondément notre filière porcine et les équipes Eureden sont entièrement mobilisées pour…

Publicité