Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Le Cercle français de l'eau affiche ses ambitions

Le Cercle français de l'eau (1), présidé depuis 2019 par Thierry Burlot, président du comité de bassin Loire-Bretagne, et vice-président du conseil régional de Bretagne a profité de la 21e édition du Carrefour des gestions locales de l'eau qui se tenait les 29 et 30 janvier à Rennes pour faire part de ses ambitions, au niveau européen, et français, avec notamment la perspective des municipales.

De gauche à droite : Pierre Victoria, directeur du développement durable chez Veolia, ancien délégué général du CFE, Alain Grizaud, président des Canalisateurs et Thierry Burlot, président du Cercle français de l’eau.

Réussir les transitions. Un sujet compexe et parfois anxiogène. "Mais c'est notre rôle de construire des solutions collectives pour mettre en œuvre les conditions de la réussite", souligne Thierry Burlot. Car l'enjeu de demain, c'est bien l'accès à l'eau pour tous. "Le modèle français si décrié fait référence dans le monde. Il repose sur des principes que l'on doit porter davantage collectivement au niveau européen", ajoute le président du Cercle français de l'eau. Notamment à l'heure de l'ouverture par la nouvelle Commission européenne des discussions sur le Green deal. Et alors que sur cette question la "voix" française a pour l'instant été très discrète.

Par ailleurs, dans la perspective des municipales, Thierry Burlot met en garde : "Si un élu baisse le prix de l’eau, sur le long terme, sa décision risque de nuire à toutes les externalités incluses dans le prix de l’eau : le renouvellement des infrastructures, l’adaptation au changement climatique et la durabilité du service". Autre cheval de bataille pour mener à bien la transition environnementale, la création de solidarités amont/aval et villes/campagnes, afin de financer la préservation de la ressource et les transitions agricoles, environnementales et économiques. Aujourd’hui les inégalités territoriales continuent à se creuser, avec d’un côté le développement considérable des littoraux et des métropoles et l’artificialisation des sols, et de l’autre, la dévitalisation des campagnes qui pourtant financent à elles seules la préservation de la ressource en eau.

Face à ces constats, qui réaffirment l'importance des enjeux de l'eau, tant au plan local, national, qu'européen, le Cercle français de l'eau a pour ambition de "créer un label national Eau du terroir" qui sera proposé aux collectivités et aux professionnels de l’eau. "La transition écologique incite la France à revoir l’usage partagé de la ressource. Ce lien de co-construction "entreprises - politiques publiques" est une occasion unique pour mettre en avant les spécificités économiques, géographiques et sociales de notre pays". Enfin, il s'agit aussi de "porter une exigence de coordination exemplaire entre les politiques de l’eau, de l’énergie, du climat et de l’agriculture, par la mise en œuvre d’un travail collectif des acteurs de l’eau au niveau européen".

(1) Le CFE regroupe un ensemble de partenaires institutionnels et professionnels, autour de représentants des collectivités territoriales. Interlocuteur des pouvoirs publics pour l’élaboration et la mise en œuvre de la politique de l’eau.

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Thierry Coué
Thierry Coué, Président de la FRSEA de Bretagne : "Chaque agriculteur doit prendre conscience du besoin de se protéger, et de protéger son exploitation"
Depuis le début de la crise du coronavirus, le monde agricole semblait en retrait, presque observateur. Les comportements ont…
Lettre aux agriculteurs et agricultrices de Bretagne

Madame, Monsieur,

Comme le reste du monde, la Bretagne est confrontée à la pandémie due au coronavirus Covid-19. Dans…

Jérémy Labbé, nouveau président de JA22
Le 11 mars dernier s’est tenu le conseil d’administration électif des Jeunes agriculteurs des Côtes d’Armor. Dorénavant c'est un…
Germain et Laura Evo, jeunes aviculteurs, engagés aussi
Du comité organisateur de la prochaine fête de l’agriculture, à Grand-Champ, Germain Evo 32 ans, en est, Jeune Agriculteur aussi…
Eureden s’adapte et s'organise pour assurer ses services

La crise COVID-19 impacte profondément notre filière porcine et les équipes Eureden sont entièrement mobilisées pour…

Publicité