Aller au contenu principal

Une aide à l'investissement pour réduire la dose phytos

FranceAgriMer a lancé fin juin une aide à l'investissement AAP, jusqu'au 31 décembre, qui a pour objet d’aider des investissements permettant de réduire ou de substituer l’usage de produits phytosanitaires dans l’objectif de préserver l’environnement (eau, voisinage…).

Le programme prévoit ainsi l’accompagnement à l’achat de matériels d’application de produits phytosanitaires les plus performants ainsi que de certains équipements alternatifs à l’utilisation de ces produits.
© Chambre d'agriculture

Le programme prévoit ainsi l’accompagnement à l’achat de matériels d’application de produits phytosanitaires les plus performants ainsi que de certains équipements alternatifs à l’utilisation de ces produits. Les bénéficiaires peuvent être des personnes physiques exerçant une activité agricole, les groupements agricoles d’exploitation en commun (Gaec), les exploitations agricoles à responsabilité limité (EARL), les sociétés civiles d’exploitation agricole (SCEA), les Coopératives d’utilisation de matériel agricole (Cuma) et les structures portant un projet reconnu en qualité de groupement d’intérêt économique et environnemental (GIEE). 

La téléprocédure sera ouverte fin juillet.

Investissements et dépenses éligibles

Les matériels éligibles au dispositif correspondent notamment aux buses permettant de réduire la dérive, aux équipements d’application des produits phytopharmaceutiques permettant de réduire la dérive de pulvérisation et certains équipements de substitution à l’usage de produits. Le taux de l’aide est fixé à 30 % ou 40 % du coût HT des investissements éligibles selon les équipements. Ce taux est majoré de 10 points pour les demandes portées par les entreprises dont les nouveaux installés et ou les jeunes agriculteurs qui détiennent au moins 20 % du capital social, ainsi que les demandes portées par les coopératives d'utilisation de matériel agricole (Cma). Le plafond de dépenses éligibles est de 40.000 € HT.
Les demandes d’aide complètes sont traitées dans leur ordre d’arrivée, dans la limite des crédits disponibles (30 M€).
La demande sera à déposer en ligne sur le site Internet de FranceAgriMer. La téléprocédure sera ouverte fin juillet, et la date limite de la demande a été fixée au 31 décembre 2020.

 

Info : Pour plus d’informations, contactez votre conseiller agronomie dans les antennes locales des chambres d’agriculture de Bretagne.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

"Sur les engrais azotés, je ne lâcherai pas"
Déçue sur les dossiers des néonicotinoïdes et du glyphosate, la députée finistérienne LREM Sandrine Le Feur se dit déterminée à…
"Notre région dispose de véritables atouts pour le développement de la méthanisation"
L'équipe du pôle nouvelles énergies du Crédit Agricole en Bretagne, voit chaque jour d'une part se diversifier les projets d'…
Des légumineuses bretonnes dans nos assiettes
Graines de pois chiche, haricot rouge, pois et lentille corail sont un bienfait pour l’alimentation humaine et constituent aussi…
La région prend position sur la future PAC
La crise Covid a remis sur le devant de la scène l’importance d’une production agricole locale, ainsi que l’apport de l’…
La méthanisation, bonne pour la planète ?
Eau, air sol…, quels services ou pas, leur sont rendus par la méthanisation agricole ? Vaste question que celle des aménités et…
Le photovoltaïque breton cherche à valoriser son potentiel
En décembre 2020 le gouvernement passait en force et imposait une révision rétroactive des tarifs de rachat d'électricité…
Publicité