Terra 13 septembre 2018 à 08h00 | Par Emmanuelle Le Corre - Terra

Coup de gueule au MPB pour le 3e jeudi consécutif

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Terra

Et de trois. Etienne Olivier, porte-parole des Bonnets roses à la tête d'un petit groupe d'éleveurs, a investi le marché du porc breton le jeudi 6 septembre pour la troisième fois consécutive. Mécontents de la faible augmentation du cours, ils ont exigé une suspension de 10 minutes de la cotation. "On ne va même pas atteindre les 1,30 € !", a tempêté le chef de file de la contestation qui a promis de bloquer le MPB le jeudi suivant. En effet, le cours n'a progressé que de 0,2 ct à 1,296 euro/kg malgré une demande en porcs encore soutenue. Cependant, dans sa note du 6 septembre, le MPB annonçait que le prix français talonnait "à présent le prix allemand". Des voix se sont interposées demandant un délai, le temps de mettre en place le projet d'AOP, annoncé par l'Union des groupements, fédérant les groupements autour de la mise en marché. "La production bretonne ne tient qu'à une petite dizaine de présidents de groupements. Un minibus !", a souligné un éleveur présent.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui