Aller au contenu principal

Anvol vise une baisse de 10 points des importations de volaille d'ici 10 ans

À l'occasion d'une conférence de presse le 18 février à Paris, Anvol, la jeune interprofession de la volaille de chair, née il y a six mois, a annoncé qu'elle visait une baisse de 10 points de la part des volailles de chair importées dans la consommation française, pour passer de 33 % actuellement, à 23 %. Pour ce faire, la filière prévoit d'investir 2,7 milliards d'euros d'ici 2022, dont 2,4 milliards dans l'élevage (y compris accouvage). "La France avait pris du retard dans ses investissements, notamment dans l'accouvage, dans les bâtiments", a expliqué Gilles Huttepain, vice-président d'Anvol. L'objectif de "reconquête" du marché intérieur a été lancé il y a quelques années dans cette filière. Il n'a pour l'instant permis que de "stabiliser" la part des importations, a explique Gilles Huttepain. Cette part atteint 41 % pour le poulet, alors qu'elle n'était que de 10 % en 1990 pour cette espèce, et 25 % en 2000. L'une des stratégies de la filière est notamment de spécialiser les outils industriels, afin de mieux répondre aux nouvelles demandes, notamment de découpe, à destination de la restauration, le marché le plus concerné par les importations.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Le Finistère surfe sur le Bien manger
Après avoir lancé son PAT, projet alimentaire de territoire, le Finistère a continué sur sa lancée, en faisant de 2020 l’année du…
Légumes de conserve, gérer la variabilité et le prix juste
Une campagne mitigée avec une tendance aux moindres performances des légumes en conserve et surgelé. La Bretagne n’échappe pas au…
Tout Feu Tout Frais traque additifs, conservateurs, colorants et arômes
À Plabennec (29), voilà 20 ans déjà que Brédial et sa marque Tout Feu Tout Frais traquent sans relâche additifs, conservateurs,…
Une farine pleine de promesses
Produire une farine à base de blé issue d‘une agriculture locale et raisonnée, tout en répondant aux attentes du consommateur,…
Bovins mutilés : comment agir ?
Depuis plusieurs mois, des faits de mutilations de chevaux ont été signalés un peu partout en France et font régulièrement la Une…
Les ministres trouvent un accord sur la future PAC

Le 21 octobre à l’aube, les ministres de l’Agriculture des 27 sont parvenus à un accord sur la prochaine PAC qui ouvre la…

Publicité