Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Signature de l’accord-cadre Unell-Lactalis

Fabrice Deshayes, président de l’APLBL, association des producteurs de lait pays de la Loire Bretagne Lactalis.

Après plusieurs années de discussions, l’accord-cadre entre l’Unell et le Groupe Lactalis a été signé le 26 novembre. Que pensez-vous de cet accord ?

Fabrice Deshayes. Cette signature marque une étape importante dans la relation contractuelle entre les producteurs adhérents à l’Unell et le Groupe Lactalis. En effet, nous avons réussi à formaliser un accord-cadre répondant à un des enjeux majeurs de la loi Alimentation, à savoir une méthode de détermination du prix du lait et la prise en compte du prix de revient en élevage laitier. Cette détermination du prix du lait s’appuie sur le mix-produit de Lactalis et identifie les différents marchés du groupe. Ainsi, la part de lait valorisée sur le marché intérieur est clairement identifiée et permettra de créer de la valeur.

 

Cet accord est-il un aboutissement ?

F.D. Non, c’est un premier pas important pour inscrire dans la durée la relation entre l’Unell, les OP membres, les producteurs adhérents et le groupe Lactalis. Pour autant, le travail est loin d’être achevé, après avoir trouvé un accord sur la méthode, il va nous falloir rapidement passer aux étapes suivantes. En prévision de l’ouverture des prochaines négociations commerciales avec la grande distribution, et toujours dans l’esprit des EGA, les discussions sont en cours à l’Unell afin de faire évoluer le niveau actuel du prix de revient retenu dans la formule de prix définie.

 

Comment cet accord cadre va-t-il se mettre en place sur le terrain ?

F.D. En région Bretagne Pays de Loire, au sein du conseil d’administration de l’APLBL, le travail va s’engager avec les représentants du Groupe Lactalis afin de décliner dans les meilleurs délais cet accord-cadre au travers d’une proposition de contrat producteur adhérent APLBL / groupe Lactalis, qui sera soumis à la signature des producteurs. Cet accord montre tout le travail réalisé par les organisations de producteurs, et nous ne pouvons que conseiller aux producteurs qui sont toujours dans une relation individuelle avec Lactalis de rejoindre une organisation de producteurs.

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Le tribunal de Saint Brieuc exige du GDS la délivrance des ASDA
Depuis plusieurs mois, un conflit oppose des éleveurs adhérents ou non adhérents du GDS, au sujet, d'une part, du montant des…
Notre agriculture devrait-elle répondre aux diktats pour perdurer et être légitime ?

De plus en plus, nous, agricultrices et agriculteurs devons répondre à des injonctions, et même plus que cela, à de…

Après 7 ans au Canada, Julien Thomin s'installe à Plouider
Salarié pendant 10 ans, dont 7 au Canada, Julien Thomin a fait le choix de revenir sur l'exploitation familiale, à Plouider (29)…
"On vit une guerre économique"
Invité à intervenir à l'occasion de l'assemblée générale de la FDSEA 35 qui se déroule le 20 février prochain, Gil Rivière-…
Pourquoi et comment mesurer le bilan environnemental des élevages ?
Sur la question environnementale, l'élevage est pointé comme une cause importante de dommages à l'échelle de la planète, avec des…
TICPE : faites vos demandes de remboursement 2019, avant le 31 janvier 2020

La loi n° 2019-1479 de finances pour 2020 va supprimer le taux réduit applicable au gazole non routier (GNR), auquel sera…

Publicité