Aller au contenu principal

GROUPEMENT D'EMPLOYEURS
Terralliance continue son ascension en 2009

Lors de son assemblée générale, Terralliance a indiqué que 85 % de ses adhérents n'ont pas d'autres salariés que celui du groupement. Cela montre la pertinence de l'offre qui permet d'accéder à de l'emploi à temps partagé et d'alléger la charge de travail des chefs d'exploitations.

Christian Moisan, vice-président de Terralliance, Jean-Yves Milbeau, président, et Sylvie Le Clec'h-Ropers, directrice.
Christian Moisan, vice-président de Terralliance, Jean-Yves Milbeau, président, et Sylvie Le Clec'h-Ropers, directrice.
© Terra

Le groupement d'employeurs Terralliance, en place depuis 2005, continue à voir son chiffre d'affaires et le nombre d'heures facturées augmenter. En 2009, cette amélioration est de l'ordre de 40% par rapport à 2008. "Même si l'on sent un tassement des demandes lié à la conjoncture, le nombre d'adhérents continue de croître", explique Mickaël Alexandre, chargé de développement au sein de Terralliance. La crise que traversent les éleveurs a effectivement une influence directe sur le questionnement de l'embauche d'un salarié, même si, selon Sylvie Le Clec'h-Ropers la directrice, économiser sur la main d'œuvre n'est pas judicieux : "sur une exploitation, le salarié est une plus-value pour garantir de bons résultats, et c'est d'autant plus important en temps de crise".
Depuis 2007, le nombre d'exploitations qui demandent une étude auprès de Terraliance a légèrement diminué (133 visites en 2007 contre 116 en 2008 et 121 en 2009). Cette démarche est fonction de la conjoncture. Pour preuve, en 2008, les sollicitations des éleveurs de porcs ont chuté de 50% quand elles ont augmenté de 20% sur les exploitations laitières. En 2009, les sollicitations reviennent sur une répartition proche de 2007.

 

 

Former les employeurs à gérer la main d'œuvre salariale

L'un des fers de lance de Terraliance est sa volonté de former les adhérents pour appréhender leur rôle d'employeur. C'est même une condition suspensive dans le règlement intérieur de la structure. En 2009, une vingtaine d'adhérents sur 83 ont participé à cette formation. Quand on sait que la profession peine à mobiliser les agriculteurs sur le thème des relations humaines, réussir à toucher 25 % des effectifs est suffisamment rare pour être souligné.
Aux dires des adhérents, présents dans l'assemblée, ayant participé à ces formations, elles permettent d'anticiper les problèmes qui peuvent survenir dans les relations employeurs/employés. Ces réunions permettent sont des lieux d'échanges très constructifs, chacun parle de son expérience permettant ainsi d'avoir du recul sur ses attitudes et ses pratiques.Malgré les difficultés parfois rencontrées lors de la mise en place de ses formations, la sensibilisation des employeurs aux ressources humaines restera une priorité dans ce groupement.

Terralliance en quelques chiffres pour 2009

- 83 exploitations adhérentes.
- 47 989 heures facturées.
- 44 salariés.
- 29,7 équivalents temps plein.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Le Finistère surfe sur le Bien manger
Après avoir lancé son PAT, projet alimentaire de territoire, le Finistère a continué sur sa lancée, en faisant de 2020 l’année du…
Tout Feu Tout Frais traque additifs, conservateurs, colorants et arômes
À Plabennec (29), voilà 20 ans déjà que Brédial et sa marque Tout Feu Tout Frais traquent sans relâche additifs, conservateurs,…
Légumes de conserve, gérer la variabilité et le prix juste
Une campagne mitigée avec une tendance aux moindres performances des légumes en conserve et surgelé. La Bretagne n’échappe pas au…
Une farine pleine de promesses
Produire une farine à base de blé issue d‘une agriculture locale et raisonnée, tout en répondant aux attentes du consommateur,…
Bovins mutilés : comment agir ?
Depuis plusieurs mois, des faits de mutilations de chevaux ont été signalés un peu partout en France et font régulièrement la Une…
Les ministres trouvent un accord sur la future PAC

Le 21 octobre à l’aube, les ministres de l’Agriculture des 27 sont parvenus à un accord sur la prochaine PAC qui ouvre la…

Publicité