Terra 11 mars 2019 à 17h00 | Par Agra

Bio: Macron favorable à une aide à la conversion de 3 ans au lieu de 5

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Pixabay

Lors du grand débat sur la transition écologique qui s’est tenu le 7 mars à Gréoux-les Bains (Provence), le président de la République a indiqué qu'il était favorable à ce que la durée de l’aide à la conversion à l’agriculture biologique passe de 5 à 3 ans. «C’est une bonne réforme, j’y tiens, parce que quand on regarde les choses, cette aide était moins utile pendant les années 4 et 5». Elle «venait compenser en fait des pertes de revenu qui étaient liées» à un problème transversal dans l’agriculture qui est que «les prix payés à l’agriculteur ne sont pas justes». Une annonce que regrette la Fnab: «On ne peut pas en même temps dénoncer le déficit commercial sur l'agriculture biologique et couper les ailes au développement de la filière», a-t-elle réagi dans un communiqué le 8 mars.

Dans un communiqué du 12 mars, le ministère de l'agriculture annonce le maintien des aides à la conversion pour l'agriculture bio «sur une durée de cinq ans, comme c'est le cas aujourd'hui». Cette annonce fait suite à la polémique déclenchée par les propos d'Emmanuel Macron, qui avait indiqué être favorable à ce que la durée de cette aide passe de cinq à trois ans. «L’accompagnement des agriculteurs qui prennent le risque de passer en agriculture biologique est essentiel pour garantir son développement», réaffirme ainsi le ministère de l'Agriculture, qui évoque une «confusion entre aides au maintien et aides à la conversion», dans les propos du président. Il rappelle également que «1,1 milliards d’euros vont être mobilisés pour ces conversions», afin de «faire de la France le premier pays bio d'Europe».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui