Terra 19 janvier 2018 à 08h00 | Par Laurence Ligneau, chambre d’agriculture de Bretagne

Climat de changement pour l’agriculture : un forum les 1 et 2 février en Bretagne

Réduire l’impact climatique de mon exploitation tout en y trouvant un avantage technico-économique, c’est possible !

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Terra

"On voit bien qu’on récolte plus tôt", "le climat a toujours changé", "peut-on être payé pour le stockage de carbone ?", "je n’ai pas envie de produire en émettant des gaz à effet de serre", "que faire quand on est éleveur laitier pour le méthane ?", "dans cinq ans je serais autonome en énergie", "le carbone des sols c’est aussi la fertilité", "on a fait les couverts végétaux pour l’eau, il faut reconnaître nos efforts", "ma facture d’électricité augmente",… Autant de questions et de recherches d’agriculteurs sur leurs impacts positifs ou négatifs sur le changement climatique.

L’agriculture est au cœur des questions du changement climatique. Elle peut produire de l’énergie et viser à la fois l’autonomie énergétique et la vente d’énergie renouvelable. Elle émet des gaz à effet de serre (GES : dioxyde de carbone lié à la combustion des carburants, méthane lié à la fermentation entérique chez les ruminants et à la gestion des effluents, protoxyde d’azote lié à la fertilisation, par exemple). Elle stocke du carbone dans les sols et la biomasse aérienne.

Contexte et connaissances en constante évolution

Pour l’énergie, les nouveaux équilibres économiques permettent maintenant de se poser la question de l’autoconsommation d’électricité. La méthanisation voit se développer différents modèles et différentes valorisations du biométhane laissant une place plus importante aux projets de biogaz injecté dans le réseau et des perspectives pour le développement du biométhane carburant.

Pour les gaz à effet de serre et le carbone, des labels sont en cours de création pour pouvoir demain rémunérer le carbone stocké en agriculture, notamment via le bocage.

Pour le changement climatique, les perspectives de l’agriculture bretonne se précisent. L’augmentation des risques de sécheresse des sols à moyen terme commence à être quantifiée. Les problèmes de vernalisation et les raccourcissements de cycle végétatif sont aussi à craindre. Nouvelles opportunités et nouvelles menaces se conjuguent.

Face à un choix stratégique dans une exploitation agricole, la composante énergie climat doit maintenant être prise en compte pour assurer la pertinence des orientations à moyen terme. Ce n’est pas facile à faire dans un contexte en constante évolution et dans les périodes de forte tension sur le revenu. Mais il ne faut pas oublier que plus de la moitié des actions pour le climat permettent d’optimiser les systèmes, sur le plan technique mais aussi économique. En 2018, les collectivités inviteront tous les secteurs d’activité à entrer en actions dans le cadre des plans climat air énergie territoriaux.


Pour en savoir plus

Participez au forum grand ouest énergie climat des 1 et 2 février 2018 à Acigné en Ille-et-Vilaine. Deux jours pour prendre connaissance des nouveautés, échanger avec les acteurs de la transition, voir des actions concrètes et débattre des enjeux. Renseignements auprès de Valérie Alix au 02.96.79.22.12 ou sur www.bretagne.synagri.com

L'atelier self CO2, une nouveauté au forum du jeudi 1er février 2018

Dans le cadre du module "Des innovations techniques pour la performance agro-climatique des exploitations agricoles", les étudiants de 2e année de BTS Acse du lycée agricole Théodore Monod du Rheu animeront en direct le matin du jeudi 1er février un atelier réalisation du bilan carbone  simplifié, suivi d’un conseil individuel avec à l’appui distribution de fiches techniques. Face au défi du changement climatique, l’agriculture a un rôle incontournable et l’élevage laitier n’échappe pas à cette réalité. Son activité se traduit par des émissions de gaz à effet de serre. Trois gaz à effet de serre sont émis par l’élevage :

- Le méthane, 1 kg de CH4 pèse 25 fois plus lourd en termes de réchauffement climatique que le CO2.

- Le protoxyde d'azote, 1 kg de N20 pèse 298 kg de CO2. Les quantités émises sont faibles mais pèsent lourd en termes de réchauffement climatique.

- Le dioxyde de carbone (CO2) est lié à la combustion d’énergies fossiles. On compte également des émissions indirectes liées aux intrants (fabrication/transports). Les émissions brutes de gaz à effet de serre correspondent à l’ensemble des GES émis par le troupeau laitier et la surface fourragère principale ingérée. Tous les GES sont convertis en kilogramme équivalent CO2. L’empreinte carbone nette du lait correspond aux émissions de GES desquelles est déduit le stockage de carbone.

Une spécificité de l’atelier laitier est de valoriser les espaces qui captent le CO2 de l’air et le stockent durablement ; ce sont les prairies et le bocage. La profession initie une dynamique nationale, "Life carbon dairy", visant l’implication des éleveurs laitiers dans les solutions climat. L'outil self CO2 permet de connaître l’empreinte carbone du litre de lait ainsi que les contributions positives, dont la capacité à stocker du carbone et à nourrir la population, à partir d’une trentaine de données.

Un message important et confirmé : en travaillant sur les aspects énergie/climat, il est possible d'obtenir des retombées financières positives non négligeables sur l’exploitation.

 


CONTACT : Vous êtes intéressé/ée par cette proposition ? Faites-vous connaître et vérifiez la liste des données à prendre avec vous auprès de : Aurélie Lajoye, chambre d’agriculture – 02.23.48.26.60.


Gabrielle Moiso, chambre d’agriculture de Bretagne

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui