Terra 18 mai 2018 à 09h00 | Par GDS Bretagne

L’excellence sanitaire lors des rassemblements d’animaux

Les festivals et les comices agricoles sont les fêtes locales de l’élevage. Mais attention à ce que ces rassemblements ne se transforment pas en casse-tête sanitaire au retour des animaux dans les fermes ! En effet le mélange d'animaux provenant de différentes exploitations représente une phase à risque qui doit être maîtrisée.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Le mélange d'animaux provenant de différentes exploitations représente une phase à risque qui doit être maîtrisée.
Le mélange d'animaux provenant de différentes exploitations représente une phase à risque qui doit être maîtrisée. - © François d'Alteroche

On parle de rassemblement dès que deux élevages ayant des maladies communes sont concernés (exemple extrême de deux élevages l’un amenant un bovin et l'autre un ovin, la brucellose étant une maladie commune).

Ainsi, outre la surveillance sanitaire permanente de l'ensemble des élevages et la délivrance de qualifications sanitaires des cheptels et des animaux, GDS Bretagne suit un protocole rigoureux pour sécuriser ces rassemblements. Suite aux pré-inscriptions reçues, GDS fait une étude sanitaire préalable des élevages et des animaux. Au cas par cas, des analyses complémentaires peuvent être demandées aux éleveurs, qui devront prendre contact avec leur vétérinaire pour les prélèvements.

 

Un certificat sanitaire

Une fois l'ensemble des critères validés, GDS Bretagne signe un certificat sanitaire pour chaque élevage, dans lequel figure la liste des bovins conformes (document obligatoire co-signé par l'administration). Compte-tenu des délais d'étude et d'analyse, les organisateurs doivent obligatoirement transmettre la liste des animaux pré-inscrits au GDS au minimum 21 jours avant le rassemblement.

Cependant la garantie sanitaire ne s’arrête pas "sur le papier". En coopération étroite avec les organisateurs, les conseillers GDS Bretagne vérifient physiquement l’arrivée des animaux, sur la totalité des manifestations de Bretagne. Ainsi une garantie supplémentaire est apportée aux éleveurs qui peuvent être rassurés sur l’excellence sanitaire de la manifestation. Un éleveur élu de GDS Bretagne est nommé "référent" pour chaque comice, il forme un binôme avec le conseiller. Sa présence lors des réunions préparatoires et de l'arrivée des animaux permet d'ancrer notre action au plus près du terrain et de prendre en compte les spécificités locales. À noter que les bovins ne sont pas les seuls concernés : les ovins et les caprins suivent ce protocole et doivent faire l'objet d'un certificat sanitaire.

 

 

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui