Aller au contenu principal

Lait bio : une filière face au défi de la massification

Vignette

Études de consommation, observatoires comme bilans annuels, tous sont unanimes : le marché de l’agriculture biologique rencontre un engouement marqué de la part des consommateurs français. Son développement s’accélère et en parallèle, les filières de valorisation se structurent. En phase avec les attentes des consommateurs, des gammes plus élargies de produits bio bénéficient désormais d’une multitude de circuits de distribution, du point de vente à la ferme au magasin spécialisé, en passant par la grande surface et sans oublier le e-commerce.

Le lait biologique quitte son statut de niche et se retrouve confronté aux multiples effets de la massification des volumes. Déjà s’observent plusieurs manifestations de ce nouveau statut : des négociations commerciales avec la distribution plus difficiles en 2019, une croissance qui s’opère plus fortement par le biais de la grande distribution, un poids grandissant des marques de distributeurs, une concurrence qui s’avive et des interrogations pressantes autour de la valeur ajoutée des produits…

Dans ce contexte, comment se situe la filière laitière biologique bretonne ? Quelles sont les attentes des consommateurs et comment s’organise la distribution des produits ? Quelles sont les visions des acteurs de l’aval de la filière, industriels, distributeurs comme interprofession ? Ce dossier apporte des éclairages sur la situation de la filière aujourd’hui et les enjeux pour demain.

Publicité