Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Maitres d’apprentissage, ils ont fait le choix de se former

Une formation dédiée aux maîtres d’apprentissage qui alterne des modules en groupe et à distance ? C’est le choix fait par un groupe de tuteurs dans les Côtes d’Armor qui s’est réuni pour la première journée de formation ce mardi. Comment accueillir mon apprenti ? Quelles sont les obligations ? Quel lien avec le CFA ? Quelles sont les aides ? Retour sur une nouvelle formation lancée en Bretagne.

Quand on arrive dans une entreprise, en tant qu’apprenti, on ignore le plus souvent les codes et les spécificités du métier et de son environnement de travail. On a besoin d’un référent qui nous guide et qui est le garant de notre formation. Le maître d’apprentissage a besoin de son côté d’être rassuré dans son rôle, et d'être efficace dans sa fonction pour intégrer au mieux l’apprenti puis entretenir sa motivation. Le rôle de maître d’apprentissage est donc déterminant dans la réussite de l’apprentissage et ne s’improvise pas. Comment alors se préparer et s’organiser ?

 

Préparer l'arrivée de son apprenti

"Afin d’accueillir son apprenti en toute sérénité sur l’exploitation, il est nécessaire de bien préparer son arrivée. Il convient de mettre en place le cadre réglementaire lié à l’embauche de l’apprenti et d’instaurer une ambiance de travail propice à l’apprentissage", précise Cathy Le Quellec, formatrice. Les exploitants doivent être en mesure de savoir quelles sont les démarches réglementaires à effectuer, le type de contrat à conclure et les compétences à transmettre. La formation amène les maitres d’apprentissage à répondre à ces questions et à travailler également sur la fiche de poste de leur apprenti.

 

Maitres d’apprentissage

Le tuteur, garant de la relation

En acceptant d’être maître d’apprentissage, le tuteur a pour mission de conseiller l’apprenti durant sa formation. "Des points de situation, réguliers, planifiés, permettront de constater les progrès", poursuit Cathy Le Quellec, "mais il convient aussi d’instaurer des principes qui permettent d’entretenir de bonnes relations, que ce soit faire passer des consignes claires et précises, de motiver son apprenti ou de gérer les potentiels conflits, sujets que nous traitons lors de la formation à distance". Enfin, un des rôles des maîtres d’apprentissage, c’est aussi d’accompagner son apprenti en fin de parcours d’apprentissage et de l’aider à s’insérer dans l’emploi agricole.

 

Quand on veut et à son rythme

"La formation débute par une demi journée en groupe pour faire connaissance et préciser les contours du rôle de maître d’apprentissage et on se retrouve six  semaines après pour une journée de bilan. Entre temps, les maîtres d’apprentissage se forment de chez eux à partir de la plateforme à distance. De mon côté, je veille à assurer le suivi des modules, à animer le groupe à distance", précise Cathy le Quellec.

La formation a débuté le 29 octobre dans les Côtes d’Amor, et plusieurs sessions seront organisées dans les autres départements bretons dont le 8 novembre à Rennes où il reste des places..

 

Contacts : Pour plus d’information, vous pouvez contacter les formateurs d’Agri-formation (agriformation.bretagne@gmail.com) :

22 : Cathy Le Quellec, 02 96 79 22 37 / 29 : Théo Creignou, 02 98 64 02 20

35 : Nicolas Le Houérou 02 23 48 25 32 / 56 : Jocelyn Périot, 02 97 40 74 22

 

3 questions à... Jacqueline Le Floch : "Une formation où on avance à notre rythme"

Jacqueline Le Floch, est installée avec son mari en lait, viande bovine et poulets de chair avec 4 salariés et 3 apprentis. Elle a participé à la première journée de la formation "Mon rôle de maître d’apprentissage".

 

Maitres d’apprentissage

Pourquoi avez-vous choisi de vous former ?

Sur notre exploitation, nous avons trois apprentis dont l’une va devenir salariée en CDI. C’est important de se former en tant que maître d’apprentissage, je pense que je peux toujours améliorer mes pratiques, et puis, je vais pouvoir mieux définir la fiche de poste notamment. D'autres veulent avoir des conseils pour motiver son apprenti ou connaître les aides qui existent.

 

Est-ce la première fois que vous testez une formation à distance ? Quels sont les avantages ?

Oui, c’est une première. La formation répond à mes besoins pour bien connaître les points à privilégier lorsqu’on accueille un apprenti. Et surtout on n’a pas besoin de se déplacer ! Aujourd’hui, on a eu la présentation de la plateforme à distance, ça me rassure, c’est assez simple. En plus on avance à notre rythme et c’est tout de même plus souple que de passer du temps en formation en présentiel.

 

Quels conseils donneriez-vous aux chefs d’entreprise qui souhaitent avoir un apprenti ?

C’est le plus souvent de belles rencontres et c’est toujours enrichissant ! Il faut être motivé et accorder du temps pour former son apprenti. Le maître d’apprentissage doit être à l’écoute, bienveillant, accompagner son apprenti, bien expliquer les tâches à réaliser et pourquoi on les fait. Il faut aussi s’adapter, on ne va pas avoir les mêmes exigences pour un apprenti qui a 16 ans ou 22 ans. Au final, il faut avoir l’esprit formateur et avoir envie de transmettre son savoir-faire.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Le croisement pour un troupeau facile à vivre
À Trégarvan dans le Finistère, dans les parcelles qui bordent l’Aulne, 115 vaches croisées 3 voies pâturent presque toute l’année…
Le boom des plantes aromatiques et médicinales cueillies
La cueillette des plantes sauvages est en plein renouveau. Longtemps marginale, méconnue, elle est en plein essor, portée par le…
Décès de Claude Cochonneau, président des chambres d'agriculture
L'Assemblée permanente des chambres d'agriculture (APCA) fait part, dans un communiqué le 23 décembre, du décès de son président…
Le marché du porc breton : optimisme en 2020, mais pas d'euphorie
L'année 2019 s'achève sur un prix du porc inédit depuis 1992, avec un pic à 1,70 euros le 12 décembre dernier. Les vœux du marché…
Le texte du gouvernement sur les ZNT fait l'unanimité... contre lui
Le gouvernement a publié, le 29 décembre au Journal officiel (JO), l’arrêté et le décret instaurant les nouvelles zones de non-…
Les centres de formation des chambres d'agriculture repris par des organismes locaux
Les chambres d'agriculture recentrent leur activité et confirment leur désengagement de la formation qualifiante sur ses quatre…
Publicité