Aller au contenu principal

Bee2Beep, les ruches connectées 24h/24

En janvier 2019, on prend le pari qu’une nouvelle balance connectée pour ruche pèsera sur le marché. Bee2Beep, certifiée "origine France garantie", est fabriquée par Timber Connect, d’après le projet original d’un étudiant de 21 ans, Jérôme Clerjeau !

Le jeune Deux-Sévrien Jérôme Clerjeau (à droite) et son associé Frédéric Timbert ont présenté leur balance connectée pour ruche Bee2Beep, au salon des produits Made in France, à Paris, les 10 et 11 novembre.
Le jeune Deux-Sévrien Jérôme Clerjeau (à droite) et son associé Frédéric Timbert ont présenté leur balance connectée pour ruche Bee2Beep, au salon des produits Made in France, à Paris, les 10 et 11 novembre.
© Terra

Bee2Beep, ce sera une balance connectée pour les ruches de plus, sur le marché, dès janvier… Mais pas n’importe laquelle ! Celle-ci est garantie 100 % "made in France". Elle est le fruit de l’association de Jérôme Clerjeau, jeune étudiant et entrepreneur de Niort, multi-primé pour son concept qu’il avait baptisé Happy Culture, et Frédéric Timbert, poids lourd du pesage français (entreprise Timber, connue notamment pour sa balance Rubis ; 28 ans de savoir-faire). Bee2Beep, c’est l’alliance de l’ingéniosité d’une graine d’ingénieur et de la virtuosité technique d’un fabricant, d’une industrie, qui a fait ses preuves.

La grande innovation de Bee2Beep réside dans sa plateforme en ligne sur laquelle l’apiculteur pourra, en un coup d’œil, comparer le poids de toutes ses ruches connectées, sur un même graphique, et, bien sûr, les localiser… ainsi que visualiser les cultures autour de ses ruches (grâce à un accord passé avec l’IGN). Aussi, l’apiculteur pourra savoir quel gain a été enregistré sur sa ou ses ruches connectées, sur 24 heures, et sur sept jours, en temps réel. Et la balance mesure uniquement l’activité des abeilles, elle détecte d’elle-même les charges "suspectes" - un enfumoir posé sur la ruche, par exemple.

La balance connectée Bee2Beep informe donc à distance sur le poids de la ruche équipée, la température et l’humidité extérieures, le gain de poids sur 24 heures et sur sept jours de la ruche, la charge de la pile de la balance, les prévisions météorologiques de la semaine et la localisation géographique. L’apiculteur peut poser des marqueurs sur les courbes présentées sur la plateforme en ligne, correspondant à ses interventions. Cela lui permet de voir rapidement quelle action a entraîné un gain ou une perte. Il peut d’ailleurs tenir ses carnets de suivi sur la plateforme. Il suffit de posséder une balance par rucher pour y accéder et, y mémoriser les observations et actions effectuées sur les ruches du rucher, même sur celles qui ne sont pas connectées, donc. La plateforme web peut servir ainsi d’outil de gestion globale du rucher.

 

"Intéressant quand on est loin de ses ruches"

Michel Bonneau, animateur de ruchers-écoles à l’Abeille des Deux-Sèvres, l’un des syndicats départementaux d’apiculture, a testé un prototype de balance connectée en 2017, lorsque Jérôme Clerjeau, seul, cherchait encore via quelle source d’énergie alimenter ses balances. "Le principe n’est pas mal, estime l’apiculteur. C’est intéressant quand on est loin de ses ruches, qu’on pratique la transhumance, pour comprendre l’évolution de la production de miel. La température extérieure donne un indice sur le rendement, notamment". Bee2Beep est le fruit des multiples ajustements que Jérôme Clerjeau a effectué sur son prototype au fur et à mesure des années (quatre ans de recherche) et de ses échanges avec une dizaine d’apiculteurs testeurs en Deux-Sèvres.

Aujourd’hui, le jeune homme est associé et fondateur de la Sarl Timber connect - filiale de Timber, qui produit la balance Bee2Beep -, avec Frédéric Timbert, gérant. C’est ce dernier qui a contacté Jérôme suite à son très bon classement au concours national Pépite Tremplin 2017, de l’entreprenariat étudiant. "On propose aux apiculteurs de louer la balance connectée Bee2Beep sur 36 mois, ainsi que les services associés. Après cette période, une option d’achat leur permet de devenir propriétaire du matériel", précise Jérôme Clerjeau. C’est le partenaire de Timber connect, Locam, filiale du Crédit agricole, spécialisée dans la location pour les professionnels, qui valide la demande de bail.

Des hôtels, des blanchisseries et même des fournisseurs d’énergie s’intéressent déjà à Bee2Beep… plus précisément, au concept de balance connectée.

 

 

La balance connectée Bee2Beep

Capacité : 200 kg

Précision : 50 g

Dimension : 500 x 450 mm

Alimentation pile (AA)

Autonomie d’un an

Quatre pieds réglables

Structure en acier

Peinture époxy

Plateau recouvrant en inox

Prix : 20,84 € HT/ mois (soit 25 € TTC)

Fabriquée en Seine-et-Marne, près de Fontainebleau.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Le cheptel porcin chinois reconstitué, la filière française en crise
Le ministère de l’Agriculture chinois vient de révéler que le nombre de porcs vivants sera bientôt au même niveau qu’avant la…
La grange du Guilar, un nouveau magasin à la ferme à Bodilis (29)
Le premier confinement a multiplié son activité de vente à la ferme par quatre ! Pour offrir à sa clientèle une plus large gamme…
Le boycott des produits français : quel impact pour la Bretagne ?
Les appels au boycott de produits français se sont multipliés depuis le samedi 24 octobre dans plusieurs pays du Moyen-Orient…
La naissance d'un poids lourd du conseil, et de la Data en élevage
Par communiqué, quatre structures, Evolution, BCEL ouest, GDS Bretagne et Copavenir ont annoncé en fin de semaine dernière leur…
Viande cultivée : vers la fin de l’élevage ?
Depuis le premier steak haché créé en laboratoire en 2013, les techniques de production de viande artificielle progressent et de…
Une stratégie non pas tournée sur les volumes, mais le revenu
Lors d'une session en visio-conférence les chambres d'agriculture de Bretagne ont débattu et adopté les grands axes de leur…
Publicité