Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Chiffre d’affaires en baisse en 2018 pour la Sica Saint-Pol-de-Léon

© Terra

Le chiffre d’affaires de la Sica Saint-Pol-De-Léon s’est établi à 193,5M € en 2018 (contre 205 M€ en 2017) soit une «baisse de 5,5%», note la coopérative bretonne dans un communiqué diffusé avant son assemblée générale le 16 mars. La Sica exploite notamment la marque Prince de Bretagne. «C’est en légumes que la chute est significative avec 159 M€ contre 170 M€ en 2017» alors que la production horticole reste stable à 35 M€, précise-t-elle. Trois productions maraîchères ont «particulièrement souffert» des conditions météos: le chou-fleur, l’échalote et l’artichaut. Par ailleurs, le bio est «devenu le 3ème chiffre d’affaires de la coopérative » en 2018, précise la Sica, «avec près de 10M€, soit une hausse de plus de 3M€ par rapport à 2017» et plus de 46 producteurs engagés sur les 850 que compte la coopérative. Parmi ses orientations pour l’année à venir, la Sica met en avant le développement du label «cultivé sans pesticides» dont Prince de Bretagne est à l’initiative avec Savéol et Solarenn en tomates, la démarche devant permettre «de mieux valoriser les segments grappe et vrac» après «une conjoncture difficile en 2018». Les producteurs de brocoli et de courges ont rejoint la démarche en 2018 et l’échalote est en «phase d’élaboration» de son cahier des charges, précise la coopérative.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Crédits carbone : les premiers contrats sont signés
Fin 2019, la Commission européenne donnait son feu vert au régime d'aide proposé par la France pour le paiement de services…
Marc revit et se rééduque en allant voir ses vaches
Agriculteur à Loucelles, (14) ancien président de la FDSEA du Calvados et ancien vice-président de la Safer Normandie, Marc Buon…
Le plan de relance de l'apprentissage peut profiter au monde agricole
Le 4 juin, la ministre du Travail, Muriel Pénicaud, a annoncé un plan de relance de l'apprentissage, avec notamment une prime à l…
Trop de porcs : l'État demande à la filière de s'organiser
Mardi 2 juin, un plan de filière porcin a été discuté en préfecture de Région pour tenter de résoudre le problème de fluidité des…
GAEC Cabri'Hyaule - Eleveurs de chèvres laitières : En bio, produire du lait avec des fourrages de qualité
Des bovins lait en conventionnel aux chèvres bio, la ferme a beaucoup changé depuis 2016. Aujourd’hui, nous sommes trois, le père…
Les agricultures bretonnes en 2040 se dessinent aujourd'hui
Quels visages auront les agricultures bretonnes à l'horizon 2040 ? Désireux de se saisir des enjeux, de se projeter et de s'…
Publicité