Aller au contenu principal

Cumacalc : calculer rapidement son coût de revient

Les Cuma de Bretagne, Normandie et Pays de la Loire lancent le site "Cumacalc". Cet outil de calcul permet d’établir les coûts de revient prévisionnel d’un matériel de Cuma en quelques secondes.

Retrouvez cet outil sur www.cumacalc.fr

Gratuit et disponible via un site internet et accessible sur smartphone, l’outil se veut simple et facile à utiliser. Les chiffres utilisés sont basés sur des références régionales issues des comptabilités des Cuma. Si jusqu’ici les responsables de Cuma sortaient crayons et calculette au milieu d’une réunion pour établir les coûts au plus juste, cette nouvelle application de calcul numérique guide l’utilisateur pas à pas pour obtenir le prix de revient, en fonction du marché et des données personnalisées fournies.

 

Un calcul personnalisé

Pour ce faire, l’utilisateur saisit ses propres données : le prix d’achat estimé du matériel, le montant de la reprise, l’autofinancement, le montant et la durée du prêt, le taux d’intérêt, le niveau d’utilisation, mais aussi la part variable propre à chaque Cuma comme les consommables ou les frais de gestion… Grâce à ces informations, l’outil fournit un prix de revient aux agriculteurs sous l’angle de la gestion et celui de la trésorerie pour la Cuma.

 

Valoriser les données

Si les bases de calcul sont connues par tous depuis longtemps, les FRCuma de l’Ouest mettent à profit leurs bases de données pour tous avec cet outil. Stéphane Volant, ingénieur informatique pour la coopérative explique avoir "utilisé les références économiques issues du guide des prix de revient édité régulièrement par le groupe". Et d’ajouter : "nous possédons beaucoup de données en interne, des chiffres communiqués au cours de l’année par les Cuma. Nous estimons que c’est un moyen pratique de renvoyer l’ascenseur à nos adhérents en créant un outil pour leur simplifier le travail".

 

60 outils pré-programmés

Ce nouvel outil propose donc des tarifs, indexés sur le guide de référence des Cuma, et ce pour plus de 60 machines. Ainsi, si l’utilisateur choisit d’investir dans un round baller, l’application lui proposera un tarif médian en fonction notamment de son utilisation. Ici, le coût sera indiqué à la balle. L’autre objectif de cet outil est de permettre les comparaisons. En effet, à titre indicatif, le calcul final est comparé à la moyenne des coûts de revient, pour un même matériel, dans les Cuma de l’Ouest. "Nous sommes un réseau d’achat en commun, il nous a semblé important que les acheteurs potentiels puissent se comparer et vérifier qu’ils faisaient, en moyenne, assez d’hectares pour rentabiliser leur nouvel achat", explique Stéphane Volant.

 

Un tuto pas-à-pas

Cumacalc

Pour les moins férus de technologies, les Cuma ont sorti un tutoriel expliquant pas-à-pas comment remplir les champs du site et avoir un calcul au plus juste.
Pour le retrouver, n’hésitez pas à vous rendre sur la chaine Youtube de Stéphane Volant ou sur le site de Terra.

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Jean-Elie Le Crom : "J’avais vraiment envie de m’installer"
Son truc ?  "Les vaches et le lait". Une passion ! Jean-Elie Le Crom l’a chevillée au corps. Alors, à 22 ans, il vient de…
Du maïs semé tous les 50 cm pour réduire l’usage des phytos
Si il est courant de semer son maïs avec un inter-rang de 75 cm, Alex Delamarre et Philippe Briand, entrepreneurs agricoles sur…
L’irrigation : "l’assurance récolte de toute la filière"
Fin des six syndicats locaux qui contribuaient depuis 40 ans au développement de l’irrigation en Bretagne. Place à Breizh…
Les éleveurs de volailles en colère contre certains distributeurs
La semaine passée la Confédération française de l’aviculture (CFA) dénonçait "l’indifférence des enseignes Carrefour, Casino et…
63% des abattages de porcs en Bretagne aux mains de trois groupes en 2020
En 2020, à partir des données Uniporc Ouest, le nombre de porcins abattus en Bretagne montre une diminution de l’activité. Dans…
Les pratiques agricoles évoluent encore dans les bassins versants
Baisse d’achats d’engrais, plus de sécurité lors des traitements, progression des modes de cultures alternatifs… les pratiques…
Publicité