Aller au contenu principal

Une fresque pour oublier les tags malveillants

Dans la nuit du 27 au 28 août, des inconnus, sans doute animalistes radicaux, ont tagé le silo de Guillaume et Jean-Alain Divanac’h, à Plonévez-Porzay (29). Deux mois plus tard, une fresque a recouvert les inscriptions malveillantes et rappelle que le rôle premier de l’agriculture est de nourrir les hommes.

Le 6 novembre dernier, Jean-Alain et Guillaume Divanac’h et leurs deux salariés, Thomas et Jérôme, ont dévoilé la fresque qui orne désormais le mur du silo.

"C’est en rentrant les vaches, le 28 août au matin, que j’ai découvert les tags, peints sur le silo". Producteur de lait et de porc à Plonévez Porzay, Guillaume Divanac’h, 25 ans, est partagé entre crainte, suite à l’intrusion sur sa ferme, colère et dégoût. "Comparer l’élevage au nazisme… ". Président de la FDSEA du Finistère, son père, Jean-Alain, est également visé, l’un des slogans affirmant "FNSEA = mafia".

Affirmer le rôle de l’agriculture
Même une fois effacées au Karcher, les inscriptions restent encore bien présentes dans leurs têtes. Et c’est pour tourner la page que le jeune agriculteur songe à peindre les murs du silo. Fier de son métier, fier "de contribuer à la vitalité des territoires ruraux", il fait appel à l’artiste breton Heol, bien connu pour ses fresques, afin de symboliser le rôle fondamental de l’agriculture, nourrir les hommes.
"Il est resté un jour et demi sur la ferme et nous avons beaucoup échangé", indique Guillaume Divanac’h. Orné de couleurs vives, le mur reprend les productions principales de la région, lait, porc, volaille, légumes et céréales, entourées de mains, jeunes et plus âgées, symbolisant la transmission. "Y est aussi inscrit un slogan fort, souligne Jean-Alain Divanac’h. Nourrir notre humanité prend encore plus de sens en ces jours où on assiste à un délitement de la société, un refus du débat dont l’élevage fait les frais". Après avoir porté plainte, il a demandé au préfet de ré-activer la cellule Demeter. "On ne peut pas laisser faire cet agribashing"

Faire quelque chose de positif
"De ce lieu chargé de cet acte malveillant, il fallait faire quelque chose de positif pour tous ceux qui y travaillent, résume Guillaume Divanac’h, satisfait du résultat. On a plaisir à regarder la fresque. Et on aura aussi plaisir à la montrer. A la fin du confinement, on fera quelque chose pour les élus locaux, les agriculteurs, tous ceux qui nous ont soutenus".

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Le cheptel porcin chinois reconstitué, la filière française en crise
Le ministère de l’Agriculture chinois vient de révéler que le nombre de porcs vivants sera bientôt au même niveau qu’avant la…
La grange du Guilar, un nouveau magasin à la ferme à Bodilis (29)
Le premier confinement a multiplié son activité de vente à la ferme par quatre ! Pour offrir à sa clientèle une plus large gamme…
Le boycott des produits français : quel impact pour la Bretagne ?
Les appels au boycott de produits français se sont multipliés depuis le samedi 24 octobre dans plusieurs pays du Moyen-Orient…
La naissance d'un poids lourd du conseil, et de la Data en élevage
Par communiqué, quatre structures, Evolution, BCEL ouest, GDS Bretagne et Copavenir ont annoncé en fin de semaine dernière leur…
Viande cultivée : vers la fin de l’élevage ?
Depuis le premier steak haché créé en laboratoire en 2013, les techniques de production de viande artificielle progressent et de…
Une stratégie non pas tournée sur les volumes, mais le revenu
Lors d'une session en visio-conférence les chambres d'agriculture de Bretagne ont débattu et adopté les grands axes de leur…
Publicité