Aller au contenu principal
Font Size

Le maillage bocager fait son chemin

Alors que le bocage présente de nombreux atouts dans la lutte contre le changement climatique, le territoire de La Roche-aux-fées a mobilisé exploitants agricoles, filière bois locale et élus pour la mise en œuvre d'une économie circulaire territoriale, via l'amélioration du maillage bocager, de la plantation à la valorisation. Une démarche qui répond pleinement aux objectifs de la Breizh Cop et que le vice-président à l'agriculture, Olivier Allain est venu saluer.

Représentants du conseil régional, de la Roche aux fées communauté, de Aile, de l'agence de l'eau, de CBB 35, et de la Cuma la Fourragère réunis autour de Jean-Luc Perdriel, devant une partie des 2 nouveaux km de haies.

Jean-Luc Perdriel est éleveur de vaches allaitantes et de porcs (380 porcs par an en vente directe) sur la commune de Martigné-Ferchaud, installé en Gaec avec son frère. Grâce au programme de plantations porté par Roche aux fées communauté, dans le cadre de Breizh bocage(1), les exploitants ont planté deux kilomètres de haies, qui viennent s'ajouter aux cinq kilomètres déjà existants. "Je l'ai fait car ça apporte de l'ombre aux bovins, ça permet de délimiter des parcelles et je valorise le bois", explique Jean-Luc Perdriel. Concrètement, une partie du bois sert à alimenter la chaudière à bois pour le chauffage des deux habitations, le reste est revendu au collectif bois bocage 35(2) et va aller alimenter les réseaux de chaleur du territoire existants ou en cours de réalisation." Sur le territoire, nous considérons que pour développer la filière bois énergie, il faut apporter une solution de valorisation avec le bocage en développant des débouchés", explique Thierry Restif, vice-président de la communauté de communes. Sous la maîtrise d'ouvrage de la collectivité, ce sont 150 km de haies qui ont été plantés en 10 ans dans le cadre du programme Breizh bocage, dont 20 km soutenus par les MAEC. Le bocage est désormais classé dans le PLUi et les agriculteurs sont accompagnés pour compenser d'éventuelles destructions de haies et pour réaliser un plan de gestion durable de la haie.

2 500 km de haies plantés sur les cinq dernières année en Bretagne.

Au niveau régional, ce sont 2 500 km qui ont été plantés sur les cinq dernières années et plus de 5 000 km depuis 2009. "C'est un budget de 20 millions d'euros sur chaque programmation, soit 40 millions d'euros au total", précise Olivier Allain, vice président du conseil régional. Avant de développer : "En lien avec l'État et l'Ademe, la Région agit pour accèlerer la transition énergétique à travers la stratégie régionale Ambition climat énergie. Les PCAET sont une réelle opportunité pour mobiliser l'ensemble des acteurs". La Région intervient également à travers son plan Bois énergie, en soutenant par exemple Aile et Abibois, mais aussi à travers le schéma régional de la biomasse qui définit à horizon 2030 les grandes orientations et actions à mettre en œuvre pour favoriser le développement des filières de production et de valorisation de la biomasse  pour un usage énergétique. Schéma qui a été validé en octobre dernier. Sans oublier les MAEC Boca-ge (voir encadré).
À Martigné-Ferchaud, Jean-Luc Perdriel a en plus la chance que son exploitation soit aussi le siège de la Cuma de la Fourragère qui a mutualisé ses investissements afin d'avoir du matériel performant d'entretien du bocage. Ainsi, avec l'appui financier de la Région (65 000 €) du Feader (25 000 €), la coopérative a notamment fait l'acquisition de matériel d'entretien, de valorisation, du bocage et de désherbage mécanique ou encore d'un broyeur avec une subvention via le plan bois énergie. Enfin, la Cuma a aussi investi dans une plateforme de stockage de plaquettes.

(1) Breizh bocage : S'adressant principalement aux agriculteurs mais aussi aux propriétaires fonciers, Breizh bocage vise à reconstituer un maillage bocager par la plantation de haies bocagères et  la création de talus autour des parcelles agricoles, afin notamment d'améliorer la qualité de l'eau.
(2) Collectif bois bocage : Créée en 2011 l'association CBB 35 est chargée de développer et de structurer la filière bois de bocage en Ille-et-Vilaine. Elle est composée de collectivités, associations de producteurs, industriels du bois forestiers et installateurs de chaudières et fait le lien entre es exploitations en capacité de produire des plaquettes de bois et la demande.

maillage bocager

Les MAEC Bocage

Dans le cadre de la programmation des fonds européens Feader, la Bretagne a souhaité creer une MAEC (mesure agroenvironnementale et climatique) spécifique au bocage en lien avec le programme Breizh bocage et validée par l'Union européenne. Ainsi, sur la programmation 2014-2020, ce sont 400 agriculteurs qui ont contractualisé une MAEC bocage permettant d'apporter 4 millions d'euros de soutien et la gestion de 1 500 km de haies.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Cette année, les moissons de céréales affichent de faibles  rendements
Avec le retour du soleil, les moissonneuses sont nombreuses dans les champs de la région ces derniers jours. En revanche, même si…
Tensions autour  de la PAC
L'Allemagne a pris la présidence du conseil des Ministres depuis le 1er juillet. Elle se fixe pour principale tâche de finaliser…
Porc : dix groupements visent le mâle entier en 2022
Dix organisations de producteurs de porcs se positionnent pour le mâle entier à partir de 2022. Une information à l'attention de…
Nouveau cadre financier pour 2021-2027 : Quelles conséquences pour la réforme de la Pac ?
Les discussions entre les dirigeants européens qui ont abouti à un accord le 21 juillet ont porté sur les enveloppes budgétaires…
Revenu des agriculteurs : l’objectif de deux Smic est hors d’atteinte
Les revenus bruts par actif agricole non salarié avoisinent plutôt le Smic. Seuls les producteurs de porcs, de volailles standard…
Un observatoire pour lutter contre l'agribashing
La cellule nationale de suivi des atteintes au monde agricole Demeter se décline dans les départements. En Ille-et-Vilaine, la…
Publicité