Aller au contenu principal
Font Size

L’élevage allaitant breton en 6 illustrations

Les chiffres de l’EDE du Grand Ouest permettent de dresser un panorama détaillé de l’élevage allaitant en Bretagne et de son évolution au cours des années. Il ressort que les élevages continuent de s’agrandir mais que le cheptel de vaches allaitantes subit une érosion continue de ses effectifs. Celle-ci est plus marquée en Centre Bretagne, zone où cette spéculation est pourtant la plus développée.

1/ La Bretagne compte 15 906 détenteurs de gros bovins en 2018 dont 5 392 de vaches allaitantes

élevage allaitant

Les éleveurs de vaches allaitantes représentent environ le tiers des détenteurs bretons de bovins. Plus de la moitié d’entre eux sont aussi éleveurs laitiers.

 

2/ Évolution du nombre de vaches allaitantes et du nombre de troupeaux entre 2008 et 2018

élevage allaitant

La Bretagne perd près de 7 % de ses vaches allaitantes sur la décennie écoulée. Après une relative stabilité des effectifs entre 2013 et 2017, ceux-ci repartent à la baisse en 2018. Dans le même temps, le nombre d’élevages chute de 31 %.

 

3/ En 2008, la majorité des détenteurs de vaches allaitantes possédait moins de 10 vaches

élevage allaitant

La taille moyenne du troupeau allaitant est passée de 16 vaches en 2008 à 22 en 2018. Cependant, cette moyenne cache une forte hétérogénéité. Ainsi, en 2018, 2 254 éleveurs possèdent moins de 10 vaches allaitantes pour un total de 7 482 vaches. À l’opposé, 92 élevages comptent plus de 100 vaches allaitantes pour un total de 11 996 vaches. Pour une majorité de détenteurs, l’atelier bovins allaitants est secondaire sur l’exploitation.

 

4/ En 2018, la taille des troupeaux a augmenté

élevage allaitant

 

5/ Densité des vaches allaitantes en Bretagne en 2018

 

élevage allaitant

6/ Évolution du nombre de vaches allaitantes par commune entre 2008 et 2018

élevage allaitant

Ces cartes permettent de montrer que le cheptel allaitant est plus dense en Centre Bretagne. C’est aussi cette zone qui subit la baisse la plus forte du nombre de vaches. À l’inverse, certains territoires connaissent une croissance des effectifs comme l’ouest du Finistère et le sud de l’Ille-et-Vilaine.

 

élevage allaitant
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Cette année, les moissons de céréales affichent de faibles  rendements
Avec le retour du soleil, les moissonneuses sont nombreuses dans les champs de la région ces derniers jours. En revanche, même si…
Tensions autour  de la PAC
L'Allemagne a pris la présidence du conseil des Ministres depuis le 1er juillet. Elle se fixe pour principale tâche de finaliser…
Porc : dix groupements visent le mâle entier en 2022
Dix organisations de producteurs de porcs se positionnent pour le mâle entier à partir de 2022. Une information à l'attention de…
Nouveau cadre financier pour 2021-2027 : Quelles conséquences pour la réforme de la Pac ?
Les discussions entre les dirigeants européens qui ont abouti à un accord le 21 juillet ont porté sur les enveloppes budgétaires…
Revenu des agriculteurs : l’objectif de deux Smic est hors d’atteinte
Les revenus bruts par actif agricole non salarié avoisinent plutôt le Smic. Seuls les producteurs de porcs, de volailles standard…
Un observatoire pour lutter contre l'agribashing
La cellule nationale de suivi des atteintes au monde agricole Demeter se décline dans les départements. En Ille-et-Vilaine, la…
Publicité