Aller au contenu principal

Enquête avicole
Une fin 2006 toujours sous le signe de l'influenza aviaire

En attendant la parution des "Premières tendances de l'enquête avicole 2006/2207", Christian Delabrosse, ingénieur d'études à la chambres d'agriculture de Bretagne, donne ici les premières tendances en poulet export et en dinde.

Pour "coller" au plus près des résultats technico-économiques des aviculteurs, les chambres d'agriculture de Bretagne réalisent une "enquête en continu". Cette année, 118 aviculteurs bretons ont participé, pour des lots abattus au second semestre 2006, et janvier 2007. Pour juger de l'évolution des données, nous reprenons les résultats de ces 118 aviculteurs sur les 19 derniers mois. Nous nous limitons à la marge poussin-aliment.

Fin de la tempête en poulet export
Cette production avait été touchée de plein fouet par la fermeture des frontières suite au cas déclaré dans un élevage de l'Ain en février 2006. Les aviculteurs ont vu leurs vides s'allonger jusqu'à atteindre 70 jours en juin 2006. Heureusement la fin de l'année 2006 et le début 2007 se déroulent mieux, avec un marché mondial vigoureux.
Dans une moindre mesure le poulet "standard" a été concerné de la même façon par l'allongement de la durée des vides. Les autres productions ont été moins touchées.
En poulet, les performances techniques et les marges poussin-aliment par lot sont restées sensiblement constantes (voir graphique 1).

Retour à la normale en dindes
La dinde n'a que peu été concernée par l'allongement de la durée des vides. Par contre, on a assisté à un allongement de la durée des lots, qui équivaut à un stockage en vif dans les poulaillers. Cette durée de vie longue entraîne chez les aviculteurs un surcroît de travail (paillage, problèmes sanitaires…) et une dégradation des performances techniques. Cette situation a pu être relativement différente d'une entreprise à l'autre, en fonction des débouchés de chacune (voir graphique 2).
Dans cette enquête, nous nous sommes limités à la marge poussin-aliment, et donc nous n'avons pas intégré l'inévitable hausse des charges d'élevage. Nous n'avons pas non plus intégré les aides publiques dont ont pu bénéficier les aviculteurs. Ces données seront disponibles dès juillet 2007, lors de la parution des "Premières tendances de l'enquête 2006/2207".


Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Le Space sera bien là en 2021, à Rennes
Le salon de l'élevage fait son grand retour à Rennes. Entre soulagement, fierté et impatience, les organisateurs du Space livrent…
Marché foncier en croissance, des prix qui continuent de progresser
Un an de crise sanitaire n'auront pratiquement eu aucune incidence sur l'activité du marché foncier et de la Safer. Mieux, le…
Choucas : du blé pour camoufler le maïs
Ravageurs, désherbage du maïs et pression des maladies sur céréales…, programme dense à la réunion bout de champ Agrocultures,…
Porcs : les éleveurs demandent la fin de la castration
"On bute sur le mur des abatteurs… Si le gouvernement ne nous aide pas, ça va être compliqué". Mardi dernier, l’association pour…
Les Entreprises des territoires en recherche constante de reconnaissance
Les entreprises des territoires (EDT) se réunissaient encore une fois en viso conférence pour l’assemblée générale 2021. l’…
L’agriculture intensive et le hors sol : une chance pour la Bretagne

Productiviste, industrielle et intensive à outrance : voilà les qualificatifs réducteurs et mensongers dont certains ne…

Publicité