Terra 09 juin 2016 à 08h00 | Par Jean Dubé

Attaque de Geomyze sur maïs : des dégâts généralisés à la Bretagne

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Terra

En Bretagne, de nombreuses parcelles de maïs ont fait l’objet d’attaques de mouches géomyze. Si ce n’est fait, la surveillance des parcelles de maïs est urgente pour décider d’un éventuel re-semis. Tous les secteurs sont touchés. Les pertes peuvent être très importantes de 20 à 90 % des plants touchés. Les maïs semés tôt (avril - début mai) sans traitement de semences au Sonido sont les plus touchés.

Le premier symptôme causé par la larve est le flétrissement de la dernière feuille (visible actuellement dans les parcelles). Puis, le dessèchement gagne les autres feuilles et la plante meurt rapidement. La plantule a un aspect "plant de poireau".

Il est important de visiter toutes les parcelles et d’estimer les dégâts. Réaliser au minimum une dizaine de comptages sur 10 m² dans la parcelle (soit 13,3 m linéaire), à différents endroits représentatifs. Un peuplement final de moins de 50 000 pieds/ha pourra faire l’objet d’un re-semis avec une variété très précoce.

 

PLUS D'INFOS sur : Conseil culture Hebdo
Contactez votre conseiller pour plus d’infos sur le re-semis.
Enquête en cours sur Synagri Bretagne Rubrique Cultures

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui