Terra 10 janvier 2019 à 11h00 | Par Emmanuelle Le Corre

L'intelligence artificielle va bousculer nos vies

Gourou de l'intelligence artificielle, le chirurgien, entrepreneur, Laurent Alexandre réveille les consciences. Invité par Cerfrance Côtes d'Armor en décembre à Saint-Brieuc, il a démontré combien le futur sera "vertigineux", lors d'une intervention haute en couleur, passionnante et terrifiante à la fois.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
L'énarque Laurent Alexandre, chirurgien-urologue
et expert en intelligence artificielle.
L'énarque Laurent Alexandre, chirurgien-urologue et expert en intelligence artificielle. - © terra

Génial touche à tout, entrepreneur, fondateur du site Doctissimo, le chirurgien-urologue et énarque, Laurent Alexandre, est aussi un brillant vulgarisateur des nouvelles technologies. En décembre dernier, durant deux heures, il a ouvert les consciences des 800 participants à la conférence de façon magistrale et... dérangeante. Dans un avenir pas si lointain, les nouvelles technologies bouleverseront nos modes de vie, vers le pire ou le meilleur. Il faudra régler, encadrer les pouvoirs de l'IA, et les partager au plus grand nombre. "Je n'imagine pas que l'intelligence artifi cielle (IA) puisse être dangereuse avant 2060- 2080", estime le spécialiste. Résumé de son intervention.

La guerre des puissances. La Chine, première puissance mondiale grâce à l'intelligence artifi- cielle en 2040 ? Face aux États-Unis et ses GAFA(1), il y a la Chine et ses BATX (2). Deux supers puissances et leurs corsaires, qui rivalisent et se battent pour leur gouvernement. Ces géants du web sont d'immenses collecteurs de données, "les big datas" qui fondent la puissance de ces pays. La guerre technologique fait rage, "c'est game of thrones en pire", atteste Laurent Alexandre. Le pire est que l'Europe est absente de cette bataille, ne possède pas de bases de données. Une grave erreur pour le spécialiste ! "Bruxelles ne veut pas faire la guerre technologique, l'Europe doit trouver une volonté de puissance sinon nous serons colonisés". Par les Chinois ?

Une salle comble et un public captivé.
Une salle comble et un public captivé. - © terra

Accroissement des écarts. Tout s'accélère, le monde devient plus difficile à comprendre. Le corps social a du mal à suivre les évolutions. Une requête sur Google, c'est plus de puissance que 10 ans du programme Apollo. La Chine mène des expérimentations sur le génome humain et vient d'annoncer la naissance de deux bébés OGM. Dans le pays, la population est surveillée dans le but de récompenser les bons comportements et punir les mauvais via un système de points."La Chine disposera bientôt d'un milliard de caméras qui enregistrent ce qui se dit et se fait. 5millions de Chinois disposent d'un passeport social..." De leur côté, les USA travaillent à "augmenter les individus". Selon Laurent Alexandre, ceux qui maîtriseront les nouvelles technologies seront de plus en plus riches, creusant l'écart avec le reste de la population. La concentration du pouvoir et des richesses par des élites débouchera sur la déstabilisation des classes moyennes, des pouvoirs politiques, à la montée du populisme. Le mouvement social en France des gilets jaunes en est un avant-goût. "Ma conviction est que l'IA va créer des gilets jaunes. Je suis un défenseur des gilets jaunes, or cette crise est mondiale et va durer des décennies".

La révolution du travail. Laurent Alexandre ne croit pas à la fin du travail. Même si déjà des métiers sont annoncés sur la sellette. Par exemple, l'IA est capable de supplanter les radiologues par des diagnostics plus fiables et plus rapides ; de créer des robots capables de construire des chambres d'hôtels 24 heures/24 ; de créer de des voitures et camions autonomes... La fonction de médecin d'ici 2030 pourrait s'apparenter à "1/3 infirmier, 1/3 technicien, 1/3 assistante sociale". "L'IA nous humilie lorsque qu'il y a beaucoup de données à traiter, à l'inverse, notre cerveau est supérieur dès qu'il faut comprendre le monde avec peu de données". Alors quel travail ? "Aller vers des tâches où le neurone est imbattable! Rien ne sert que les enfants deviennent tous des codeurs".

Inventer la démocratie de l'ère de l'IA. Enfants à la carte, utérus artificiel, sociétés fracturées..., comment y répondre et où placer la ligne rouge ? "Il faut inventer la démocratie de l'ère IA et apprendre à nous en servir. Face aux défi s, c'est un combat collectif". Or, les défis sont immenses face à ces pouvoirs vertigineux, bouleversants, totalement "démiurgiques". L'homme qui réveille les consciences estime qu'il faut dispenser avant tout une solide formation (pour forger l'esprit critique) décentraliser, "démétropoliser", donner de l'autonomie aux régions ou encore réindustrialiser le pays. Bref, un progrès qui doit rester au service des hommes et des femmes. "Avec l'Homme au coeur des décisions".

 

 

(1) GAFA est un acronyme désignant les quatre géants américains de l'Internet fi xe et mobile que sont Google, Apple, Facebook et Amazon.

(2) BATX est un acronyme composé de la première lettre de 4 entreprises digitales chinoises : Baidu, Alibaba, Tencent et Xiaomi. Ces sociétés sont les équivalentes chinoises des GAFA.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui