Terra 22 janvier 2019 à 09h00 | Par Agra

Ordonnance sur la coopération: Coop de France dénonce un projet de texte «destructeur»

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Terra

Coop de France dénonce «une atteinte extrêmement grave au contrat coopératif», s’agissant du projet d’ordonnance sorti le 18 janvier. Cette nouvelle version du texte lié à la loi Egalim «vise à détricoter le modèle coopératif», estime la déléguée générale Valérie Ohannessian. En sanctionnant la «rémunération des apports abusivement basse», le projet d’ordonnance assimile la relation entre l’adhérent et sa coopérative à une relation commerciale ordinaire, selon elle. L’amende prévue est jugée «délirante» par Coop de France: son montant, qui «ne peut être supérieur à 5 M€», peut s’élever à «5% du chiffre d’affaires hors taxes réalisé en France», d’après le texte dont Agra Presse s’est procuré une copie. «La coopérative n’est pas prise en compte dans sa spécificité juridique et économique», considère Valérie Ohannessian, jugeant le texte «destructeur du contrat coopératif» et «destructeur de la coopération dans son rôle économique et social au sein des territoires». Coop de France conteste aussi le dessaisissement du médiateur de la coopération, au profit du médiateur des relations commerciales, en ce qui concerne les litiges relatifs aux dispositions du contrat d’apport et aux indemnités financières liées au départ d’un associé avant la fin de la période d’engagement.

 

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui