Aller au contenu principal
Font Size

Accompagner vers de nouveaux systèmes de cultures

Financé par le programme Ecophyto, le projet Syno’phyt va permettre de concevoir, de mettre en œuvre et d’évaluer les performances de trois systèmes de cultures innovants, représentant trois niveaux de recours aux produits phytosanitaires.

Des mesures d’infiltrométrie dans le cadre du bilan sur la qualité des sols.

Plusieurs ateliers de co-conception associant des conseillers des chambres d’agriculture de Bretagne, des chercheurs de l’Inrae et d’Agrocampus Ouest, des représentants des filières et des agriculteurs, ont eu lieu en 2018. Ils ont permis de construire les trois systèmes de cultures. Ils ont été mis en place sur la station de Kerguéhennec en 2019 pour une durée de cinq ans : un système en agriculture biologique, sans recours aux produits phytosanitaires, un système agroécologique , où l’on vise une réduction de 75 % de l’IFT de référence régional et un système dit " référence 2025", où l’on vise une réduction de 50 % de l’IFT de référence régional.

 

Diversification des rotations

Les rotations du système en agriculture biologique et du système agroécologique, dans lesquelles des légumineuses ont été insérées pour rechercher un gain d’autonomie protéique, sont sur cinq et sept ans respectivement, tandis que la rotation du système "référence 2025" est une rotation maïs-blé sur deux ans . En effet, la diversification de la rotation étant un frein important à l’évolution des systèmes, il est important de vérifier si les objectifs du plan Ecophyto sont atteignables sans modifier l’assolement des exploitations.

 

Des leviers agroécologiques

Pour optimiser les performances de nos systèmes tout en réduisant le recours à la lutte chimique, des leviers agroécologiques sont mobilisés : allongement et diversification des rotations, utilisation de variétés tolérantes ou résistantes, mélanges variétaux, plantes compagnes, faux semis, désherbage mécanique des cultures…
Les effets attendus de ces leviers sont la régulation des bioagresseurs, le maintien d’un équilibre biologique (populations d’auxiliaires), l’amélioration de la qualité des sols (état structural, fonctionnement biologique), et la limitation de l’impact des produits phytosanitaires appliqués sur la qualité de l’eau, la qualité de l’air, la biodiversité.

station de Kerguéhennec

Outils d'aide à la décision

Les évolutions technologiques pour l’agriculture sont également explorées : des outils d’aide à la décision sont mobilisés pour la surveillance des cultures, l’efficience des traitements phytosanitaires et l’ajustement de la fertilisation. Nous testons aussi la création de cartes de préconisations permettant d’intervenir de manière localisée pour les opérations de désherbage : désherbage de précision par guidage à l’aide d’images aériennes ou satellites. Ces interventions mécaniques ou chimiques doivent permettre de diminuer les IFT, le temps de travail ainsi que les coûts.
En 2020, les premiers indicateurs environnementaux, économiques et sociaux vont être calculés afin d’évaluer les performances de ces trois systèmes de culture.

 

Zoom sur la qualité des sols

Un zoom sur la qualité du sol des parcelles Syno’phyt a été réalisé en 2019, avec l’appui d’une stagiaire de fin d’étude d’ingénieur à AgroParisTech spécialisée sur le sol. Un ensemble d’observations et d’analyses sur les propriétés physiques, chimiques et biologiques des sols a été prévu : cartographie des sols à la méthode tarière, tests bêches, pénétrométrie, analyses du fractionnement de la matière organique et de l’activité microbienne et enzymatique des sols… Les mêmes observations seront réalisées à la fin du projet en 2023 afin de comprendre si la fertilité du sol évolue différemment en fonction des systèmes de culture mis en place.

 

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Cette année, les moissons de céréales affichent de faibles  rendements
Avec le retour du soleil, les moissonneuses sont nombreuses dans les champs de la région ces derniers jours. En revanche, même si…
Nouveau cadre financier pour 2021-2027 : Quelles conséquences pour la réforme de la Pac ?
Les discussions entre les dirigeants européens qui ont abouti à un accord le 21 juillet ont porté sur les enveloppes budgétaires…
Revenu des agriculteurs : l’objectif de deux Smic est hors d’atteinte
Les revenus bruts par actif agricole non salarié avoisinent plutôt le Smic. Seuls les producteurs de porcs, de volailles standard…
"L’agriculture est un élément déterminant du plan de relance"
A peine 24 heures après avoir été nommé au ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation, Julien Denormandie recevait la…
Dans le Finistère, un appel à projets pour les exploitations innovantes
Souhaitant accompagner les mutations de l’agriculture, le conseil départemental du Finistère vient de lancer un appel à projets…
Du maïs poussant, en floraison  sur la moitié sud et est Bretagne
Si cette année, les céréales ne sont pas à la fête, le maïs, avec des situations tout de même hétérogènes, laisse entrevoir à ce…
Publicité