Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Bandes enherbées, faune et entretien compatibles

D'une contrainte réglementaire, Olivier Tabart, en GAEC à Arzal, a fait des petits havres pour la faune sauvage. Et ce, grâce à un entretien adapté de ses bandes enherbées avec un ensilage dès avril puis broyage par le centre des parcelles mi-août.

Sur ses bandes enherbées, Olivier Tabart, à gauche, adapte l'entretien. Une méthode qu'Alain Guihard (élu Chambre d'agriculture) et Jean Luc Morvan (FD de chasse) encouragent pour le maintien de la faune sauvage.
Sur ses bandes enherbées, Olivier Tabart, à gauche, adapte l'entretien. Une méthode qu'Alain Guihard (élu Chambre d'agriculture) et Jean Luc Morvan (FD de chasse) encouragent pour le maintien de la faune sauvage.
© TERRA
"Nous avons 700 m de ruisseaux qui parcourent l'exploitation" montre Olivier Tabart. Et la localisation des 3 % de la Scop en bandes enherbées a été toute trouvée. Elles sont sur les rives et permettent "de faire circuler les engins ou les animaux d'une parcelle à l'autre pour éviter la route", explique le jeune exploitant en lait, volaille et boeufs installé en Gaec à Arzal. Ces parcelles sont implantées en RGI, "pour un ensilage d'herbe précoce dès mi-avril". La repousse n'est fauchée qu'à la mi-août, "je broie à partir du centre de la parcelle pour éviter de piéger des animaux, ainsi j'ai ainsi vu partir l'an dernier une compagnie de faisans".

Y adapter l'entretien

Outre leur intérêt pour lutter contre le transfert des molécules, ces zones peuvent servir "d'abris à une faune sauvage très riche en bord de rivière, il y a un effet lisière" note Stéphane Basck de la Fédération de chasse du Morbihan qui, avec la Chambre d'agriculture encourage ces pratiques et y sensibilise les exploitants. "Elles sont économiquement rentables et soucieuses de la faune sauvage" apprécie Alain Guihard, élu Chambre, "les bandes enherbées représentent un linéaire très important dans le Morbihan, et des mesures simples d'entretien peuvent y être appliquées tout en respectant les textes".
Tout comme les jachères, les bandes enherbées, les haies et les talus se révèlent être des outils de préservation de la faune à condition d'y adapter l'entretien, "et si cela me prend un peu plus de temps, j'estime que ça en vaut la peine" appuie Olivier Tabart.
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Le tribunal de Saint Brieuc exige du GDS la délivrance des ASDA
Depuis plusieurs mois, un conflit oppose des éleveurs adhérents ou non adhérents du GDS, au sujet, d'une part, du montant des…
Notre agriculture devrait-elle répondre aux diktats pour perdurer et être légitime ?

De plus en plus, nous, agricultrices et agriculteurs devons répondre à des injonctions, et même plus que cela, à de…

Après 7 ans au Canada, Julien Thomin s'installe à Plouider
Salarié pendant 10 ans, dont 7 au Canada, Julien Thomin a fait le choix de revenir sur l'exploitation familiale, à Plouider (29)…
"On vit une guerre économique"
Invité à intervenir à l'occasion de l'assemblée générale de la FDSEA 35 qui se déroule le 20 février prochain, Gil Rivière-…
Pourquoi et comment mesurer le bilan environnemental des élevages ?
Sur la question environnementale, l'élevage est pointé comme une cause importante de dommages à l'échelle de la planète, avec des…
TICPE : faites vos demandes de remboursement 2019, avant le 31 janvier 2020

La loi n° 2019-1479 de finances pour 2020 va supprimer le taux réduit applicable au gazole non routier (GNR), auquel sera…

Publicité