Aller au contenu principal

L'agriculture fait découvrir ses métiers

Grâce au dispositif Adema, les demandeurs d'emploi vont pouvoir faire connaissance avec les métiers de la production et envisager une carrière dans l'agriculture.

Gaël Lemétayer, délégué régional du Fafsea, présente le dispositif Adema.
Gaël Lemétayer, délégué régional du Fafsea, présente le dispositif Adema.
© Cécile Julien

L'agriculture a besoin de plus en plus de salariés. Pourtant, le secteur peine à attirer vers ses métiers. "L'agriculture offre de nombreuses opportunités d'emploi qui ne sont pas pourvues, faute de connaissance de ces métiers", explique Gaël Lemétayer, délégué régional du Fafsea. Le fonds d'assurance formation et les partenaires sociaux de l'agriculture proposent donc aux demandeurs d'emploi de découvrir les différents métiers de la production, grâce à un tout nouveau parcours. Nommé Adema pour "accès des demandeurs d'emploi aux métiers agricoles", ce parcours a été présenté, mardi 28 septembre, aux acteurs de l'accompagnement vers l'emploi. Le dispositif Adema est un parcours de présentation et d'orientation vers les métiers agricoles. Lancé en juillet, ce dispositif national est décliné dans chaque département, en fonction des métiers qui recrutent. Pour l'Ille et Vilaine, un accent sera mis sur les filières lait, porc et maraichage.

Un parcours vers l'emploi

Ce parcours dure 22 jours. Il débute par 4 jours en centre de formation pour découvrir les différents métiers de la production et vérifier les goûts et aptitudes des demandeurs d'emploi. Pour le département, le centre de formation agréé est le lycée de la Lande du Breuil. En fonction des demandes, des formations décentralisées pourront être envisagées. Ensuite, les stagiaires passent 15 jours en immersion sur une exploitation, pour découvrir les réalités d'un métier et acquérir les premiers gestes professionnels. Durant cette période, le stagiaire restera en contact avec un formateur. De leur côté, les agriculteurs qui accueilleront des demandeurs d'emploi auront été sensibilisés aux explications à donner à des personnes ne connaissant rien à l'agriculture. Ces 15 jours ne sont pas une période d'essai avant d'embaucher le stagiaire. Mais en accueillant ces demandeurs d'emploi et en leur faisant aimer l'agriculteur, les exploitants auront participé au recrutement dans leur filière, leur bassin d'emploi. Le parcours se conclut par 3 journées de bilan au centre de formation pour consolider le projet professionnel et envisager une formation ou, directement, un accès à l'emploi.

Pour qu'un maximum de demandeurs d'emploi aient accès à ce nouveau dispositif, il n'a été mis ni condition d'âge, ni de niveau de formation. Pendant ce parcours, le demandeur d'emploi deviendra stagiaire de la formation professionnelle et gardera ses indemnités chômage. "Adema est un outil pour casser les préjugés sur les métiers agricoles et permettre des recrutements", rappelle Gaël Lemétayer. Une bonne raison pour qu'exploitants et demandeurs d'emploi s'y intéressent de près.

Pour en savoir plus, www.fafsea.com/adema

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Quand agriculteur et apiculteur travaillent de concert
Voilà 4 ans déjà que Frédéric Mésangroas, producteur de porcs à Plouigneau (29), accueille les ruches de Daniel Le Louët. Au fil…
Le retour très controversé des protéines animales transformées
Le 14 avril dernier le Standing Committee on Plants, Animals, Food and Feed (Scopaff - en français Comité permanent des végétaux…
Le Space sera bien là en 2021, à Rennes
Le salon de l'élevage fait son grand retour à Rennes. Entre soulagement, fierté et impatience, les organisateurs du Space livrent…
Les Entreprises des territoires en recherche constante de reconnaissance
Les entreprises des territoires (EDT) se réunissaient encore une fois en viso conférence pour l’assemblée générale 2021. l’…
Porcs : les éleveurs demandent la fin de la castration
"On bute sur le mur des abatteurs… Si le gouvernement ne nous aide pas, ça va être compliqué". Mardi dernier, l’association pour…
Choucas des tours : que faire pour limiter les dégâts à l’agriculture ?
Cette année encore, les dégâts de choucas des tours sur les semis de maïs sont nombreux. Et les agriculteurs des environs de…
Publicité