Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Lait : les cours de la poudre pourraient rapidement tomber au prix d’intervention

Le choc de l’épidémie de coronavirus fait craindre à de nombreux observateurs des marchés laitiers une chute des cours de la poudre de lait maigre. "Les cotations de la poudre pourraient tomber au niveau d’intervention dans un mois", observe Gérard You, économiste à l’Institut de l’élevage. Un constat partagé par d’autres économistes. "On va arriver au prix d’intervention dans quelques semaines", analyse Gérard Calbrix, économiste à Atla (association des industries laitières privées et coopératives). "Depuis trois-quatre semaines déjà, en alimentation animale, de la poudre est vendue sous la barre des 2 000 euros la tonne", indique-t-il. Face à la chute des cours, "nous pouvons craindre une dégradation du prix du lait", alerte Gérard You. Il estime que les prix payés aux producteurs au printemps pourraient revenir au niveau de 2019. Le prix d’intervention publique correspond au seuil à partir duquel la Commission européenne, afin d’assurer l’équilibre des marchés, achète les excédents de lait sous forme de poudre de lait. 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Dégâts de choucas : une nouvelle organisation dans les Côtes d’Armor
La population de cette espèce protégée augmente inexorablement depuis plus de dix ans dans le département. En 2019, la profession…
La filière méthanisation  sur une ligne de crête difficile
Plus de 1 300 unités de méthanisation seraient en projet, pour 900 actuellement en fonctionnement, selon le ministère de la…
À Pleyber-Christ (29), Une salle de traite qui limite les contraintes
âgés de 50 ans, Gisèle et Bruno Kérébel ont profité du changement de leur salle de traite pour imaginer une installation qui leur…
Le Gaec des Chênes préfère  une gestion durable de ses haies
Avec un linéaire de dix-neuf kilomètres de haies, le bien-nommé Gaec des Chênes, à Plougonven (29) a mis en place, il y a des…
L'embauche de réfugiés : une expérience en cours en Centre Bretagne
Face à la pénurie de main d'œuvre dans les élevages de Centre Bretagne, des élus ont décidé, en fin d'année dernière, de lancer…
ASAP : nous ne serons pas les dindons de cette farce !

Acte 1 : début 2019, le Grand Débat National offre la possibilité aux citoyens d’exprimer leurs attentes en matière de…

Publicité