Terra 17 avril 2019 à 12h00 | Par Agra

Porc : la hausse des cours inquiète les salaisonniers et frustre les producteurs

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Dominique Poilvet

La brutale remontée des cours du porc en Europe depuis cinq semaines inquiète les salaisonniers français de la Fict (Fédération des industriels charcutiers traiteurs), et frustre les producteurs
de la FNP (Fédération nationale porcine). Dans un communiqué, le 11 avril, les producteurs remarquent que le cours du porc a progressé moins vite en France qu'en Allemagne sur cette période ; l'une des raisons est le plafonnement réglementaire des variations de cours au marché du porc breton (MPB), qui a été atteint lors de quatre séances consécutives. Toutefois, lors de la séance du jour, il n'a progressé de seulement 1,7 cent/kg contre 3 cent/kg  en Allemagne. La FNP demande donc que "les abatteurs français réévaluent leurs positions d'achat à la hausse". De leur côté, les salaisonniers s'inquiètent dans un communiqué d'avoir bouclé leurs négociations commerciales 2019 "sur la base de prix de découpes de porc historiquement bas". Des indicateurs d’évolution des cours des pièces de découpe doivent paraître en mai 2019, mais "ce délai est beaucoup trop long" pour de nouvelles renégociations, craint la Fict.


Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui