Aller au contenu principal

Aux côtés des salariés de la production

L'Asavpa fédère les salariés de la production et du machinisme. Ensemble, ils se forment et défendent leur profession. Ils ont tenu leur assemblée annuelle le 19 mars.

L'Asavpa a tenu son assemblée générale le 19 mars.
L'Asavpa a tenu son assemblée générale le 19 mars.
© Cécile Julien

L'Association de salariés de l'agriculture pour la vulgarisation du progrès agricole a tenu son assemblée générale le samedi 19 mars. Cette association fédère des salariés d'exploitations, de Cuma et d'ETA du département. Elle s'insère dans un réseau régional et national. Son but ? Permettre aux salariés de se rencontrer et de se former, créer du lien social et professionnel. L'Asavpa leur propose des journées techniques et des visites. Ainsi, le groupe machinisme a visité l'usine Manitou et projette d'aller voir la nouvelle unité Sulky. Des formations seront proposées sur la consommation de carburants et les pneus. Les groupes "bovins" et "porcs" ont aussi réalisé des visites en élevage. En 2011, ils se formeront à la contention et à l'alimentation porcine. Une nouvelle session pour passer son Cacès devra avoir lieu. Pour permettre aux salariés et à leur famille de se connaitre, des activités conviviales, comme un voyage annuel, sont également proposées.

 

Faire connaitre et défendre

Pour faire connaitre le métier de salarié agricole, les adhérents de l'Asavpa participent à des forums et autres parcours de découvertes des métiers. "Il est important de valoriser nos métiers auprès des jeunes", encourage Fabien Mottier, le président de l'Asavpa. Pour participer à l'intégration des nouveaux salariés et rompre l'isolement professionnel, de l'information et un appui sont réalisés.

Le départ à la retraite de l'animateur de l'Asavpa a compliqué l'organisation des différentes activités. L'association espère que 2011 verra sa santé financière s'améliorer et avec elle, les possibilités d'embaucher et d'insuffler une nouvelle dynamique.

Avec la MSA, l'Asavpa travaille sur la santé et la sécurité au travail, par exemple sur le bruit et la pénibilité du lavage en élevage porcin. Des actions de prévention sur le mal de dos sont en prévision.

Tous les avantages d'un CE

 

Le comité d'entreprise, les salariés des entreprises de plus de 50 personnes connaissent bien. En plus de son rôle de représentation du personnel, cette structure collective le permet de bénéficier de tarifs préférentiels. Pour permettre aux salariés de la production d'avoir accès à ces avantages, l'Asavpa leur propose d'adhérer à un comité inter-entreprise, par le biais de l'association OIS, organisation inter-CE solidaire. Grâce à une carte, les salariés adhérents pourront profiter de tarifs sur les cinémas, parcs, de réduction sur différentes prestations du quotidien comme de loisirs.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

"Sur les engrais azotés, je ne lâcherai pas"
Déçue sur les dossiers des néonicotinoïdes et du glyphosate, la députée finistérienne LREM Sandrine Le Feur se dit déterminée à…
Des légumineuses bretonnes dans nos assiettes
Graines de pois chiche, haricot rouge, pois et lentille corail sont un bienfait pour l’alimentation humaine et constituent aussi…
La méthanisation, bonne pour la planète ?
Eau, air sol…, quels services ou pas, leur sont rendus par la méthanisation agricole ? Vaste question que celle des aménités et…
La région prend position sur la future PAC
La crise Covid a remis sur le devant de la scène l’importance d’une production agricole locale, ainsi que l’apport de l’…
Elevage bio cherche repreneur
A l’occasion du cap symbolique des 1 000 fermes bio en Finistère, le Gab tire la sonnette d’alarme : en bio aussi, le…
La séparation de la vente et du conseil, un concept plus qu'une réalité
L'indépendance du conseil en phytos, instaurée dans le cadre de la loi Egalim, est en vigueur depuis le 1er janvier. Son objectif…
Publicité