Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Des truies libres en maternité

L’âge moyen des salles de maternité dans les élevages porcins bretons était de 20,5 ans en 2015. Dans les années à venir, de nombreux éleveurs devront revoir leur parc bâtiment. Dans une démarche d’amélioration du bien-être, certains éleveurs s’interrogent sur le choix d’un système où la truie est libre de ses mouvements en maternité. C'est pourquoi à l'été 2020, des cases libertés équiperont la station de recherche de Crécom.

Prototype de la future case de Crécom en cours d’aménagement.

Plusieurs équipements différents sont déjà commercialisés, mais la technique reste encore peu développée en France. Seulement 30 élevages étaient équipés de cases de maternité liberté en 2018.

De nombreuses questions se posent encore sur la conduite des animaux et sur le choix des équipements pour optimiser les performances et les conditions de travail, le comportement des animaux... Afin de répondre à ces questions et permettre aux éleveurs de voir ces équipements en fonctionnement, deux salles de 10 places chacune actuellement équipées de cases bloquées seront réaménagées avec des cases liberté à la station de Crécom. Les travaux de réaménagement seront terminés avant l’été 2020.

 

L’aménagement de la future case de Crécom

La case est conçue pour une truie libre pouvant être bloquée temporairement et non l’inverse. Ceci afin d’éviter que les éleveurs continuent à s’engager, faute de références et donc par prudence, majoritairement vers une case pour truie bloquée dans laquelle elle peut être libérée, moins adaptée à la demande de la société. L’espace disponible pour la truie une fois libérée a été optimisé. Des essais seront menés dans un objectif de minimiser la durée de contention des truies autour de la mise bas. Des aménagements spécifiques ont donc été choisis pour une meilleure prise en compte des besoins comportementaux des truies et des porcelets. Ceci se traduit par l’installation d’un sol composé de 2 à 3 matériaux différents (sol plein, caillebotis béton, et plastique), une température différenciée entre la salle et le nid à porcelets, la distribution aux truies de matériaux de nidification et de manipulation. La case intégrera également plusieurs systèmes anti-écrasement pour limiter la mortalité des porcelets ainsi qu’une trappe de circulation des porcelets entre cases pour tester l’impact de la socialisation précoce des porcelets.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Thierry Coué
Thierry Coué, Président de la FRSEA de Bretagne : "Chaque agriculteur doit prendre conscience du besoin de se protéger, et de protéger son exploitation"
Depuis le début de la crise du coronavirus, le monde agricole semblait en retrait, presque observateur. Les comportements ont…
Lettre aux agriculteurs et agricultrices de Bretagne

Madame, Monsieur,

Comme le reste du monde, la Bretagne est confrontée à la pandémie due au coronavirus Covid-19. Dans…

Jérémy Labbé, nouveau président de JA22
Le 11 mars dernier s’est tenu le conseil d’administration électif des Jeunes agriculteurs des Côtes d’Armor. Dorénavant c'est un…
Germain et Laura Evo, jeunes aviculteurs, engagés aussi
Du comité organisateur de la prochaine fête de l’agriculture, à Grand-Champ, Germain Evo 32 ans, en est, Jeune Agriculteur aussi…
Eureden s’adapte et s'organise pour assurer ses services

La crise COVID-19 impacte profondément notre filière porcine et les équipes Eureden sont entièrement mobilisées pour…

Publicité