Aller au contenu principal

"Il faut collecter et réutiliser"

Pierre de Lépinau, directeur d'Adivalor encourage les agriculteurs à être proactifs sur la question du plastique. Il leur conseille de garder une longueur d'avance sur les attentes du législateur.

Pierre de Lépinau, directeur d'Adivalor.

Quel est l'environnement économique de la filière recyclage après le confinement ?

Pierre de Lépinau. Aujourd'hui l'effondrement du cours des matières premières, donc du pétrole nous impacte. Le recyclage pour bien vivre a besoin de matières premières à des prix élevés. C'est une période difficile pour les recycleurs. Les conditions de reprise se sont dégradées, on accepte des révisions de prix à la baisse. Les recettes baissent, à l'automne les éco-contributions vont augmenter, c'est indispensable pour pérenniser les filières de recyclage et leurs outils industriels.
Après une perte de plus de la moitié des volumes collectés en avril, on s'attend à collecter 150 000 m3 à l'automne, ce qui signifie une activité en hausse de 50 %. Ce n'est pas insurmontable !

Dans l'enquête réalisée en Bretagne auprès de 700 agriculteurs bretons, il ressort que les éleveurs voudraient une durée de collecte supérieure ?

PDL. Le niveau d'intérêt et la prise de conscience des agriculteurs pour la collecte sont fortes. Et les agriculteurs attendent un service. Nous savons qu'ils voudraient déposer leurs déchets toute l'année ou que l'on vienne les chercher chez eux. Mais comment le financer, comment le mettre en place ? Nous recherchons l'optimum économique, si nous allons plus loin alors il faudrait augmenter l'éco-contribution ou appliquer un coût forfaitaire. Il existe c'est vrai des exemples de regroupements sur un point, dans une cuma dans l'Orne par exemple. Par ailleurs, il est possible d'aller voir des coopératives qui pratiquent la collecte permanente.

La réglementation va se durcir, qu'est-ce qui se profile à moyen terme ?

PDL. Ce qui est dans le collimateur, c'est le plastique à usage unique. Le sujet est celui de la réutilisation ! Il faut avoir une réflexion prospective et le secteur agricole a tout intérêt à mettre en avant des expériences réussies. Il y a une grosse pression là-dessus. Des produits peuvent-ils évoluer ? La réutilisation des big-bag ou la livraison en vrac sont-elles possibles ?
L'autre sujet porte sur l'achat de produits avec des matériaux recyclés à qualité équivalente. Le seau, la ficelle contiennent-ils du plastique recyclé ? D'ici la fin 2020, on imposera des taux minimum de recyclage. Le plastique non recyclable à terme est mort. Le commerce du durable va devenir important. Il faut collecter et réutiliser. Cela fait consensus dans la société et chez les politiques.

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Acceptabilité sociétale : ouvrir, montrer et démontrer
Alors que s’ouvre dans quelques jours en mairie d’Arzal (56) leur dossier d’enquête publique, les associés de la SCEA de Kerollet…
Canettes tueuses, quand l'incivilité tue
Depuis deux ans, le Gaec de Kerforn, à Caudan, a du se résoudre à faire euthanasier six vaches sur la centaine de laitières qui…
Valens, le nouveau verrat équilibré d’Axiom
La firme génétique met sur le marché un nouveau verrat dont l’objectif est de répondre aux exigences des producteurs français.…
Des protéines végétales bretonnes pour réduire les importations de soja
Si la Bretagne importe 95 % des protéines végétales dont elle a besoin pour nourrir ses animaux d’élevage, le GIE SVP est bien…
Rapport sur le suicide d’agriculteurs : les premières pistes
Après six mois de mission, le député Olivier Damaisin s’apprête à rendre au Premier ministre son rapport sur le suicide et le mal…
Tags en exploitation : jusqu’où iront-ils, s’interroge la FDSEA 29
En fin de semaine dernière, plusieurs tags ont été découverts sur deux exploitations agricoles de Plonévez-Porzay, dont celle de…
Publicité