Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

19 bières au concours régional des bières de Bretagne

Pour sa 6e édition, le Concours régional des bières de Bretagne s’est tenu le 9 février, à l’occasion du Salon Rest’Hôtel, au parc des expositions. Votre journaliste s'est glissé parmi le jury, qui comptait une cinquantaine de professionnels (brasseurs, cavistes, sommeliers) et amateurs avertis... qu'on appelle d'ailleurs des Biérophiles.

Ambiance studieuse pour les membres du jury.

Cette édition fut un grand cru puisque ce sont 119 bières bretonnes différentes qui ont été jugées sur leurs qualités organoleptiques dans neuf catégories (blanche, blonde, ambrée/rousse, brune, noire, forte, basse fermentation, aromatisée et dominante houblonnée). À notre table de dégustation, ce sont les bières fortes qui seront jugées. Une catégorie à part entière. Elles sont de haute fermentation et ont une couleur dorée et limpide. Elles ont également une forte teneur en alcool (environ 8°) et sont en général assez mousseuses avec une mousse compacte et crémeuse. Elles sont fabriquées à partir de malts aromatiques, et sont souvent de triple fermentation. Sept bières différentes au total à déguster, enfin six pour être exact, car pour l'une d'elle la compétition s'arrêtera au décapsulage, sa mousse n'arretant pas de sortir du goulot. "Elle gush !, explique un brasseur présent à la table. Ça vient de l'anglais gushing qui veut dire jaillissement. Soit il y a eu trop de sucre ou bien elle a été mise trop tôt en bouteilles et la fermentation n'était pas terminée". En tout cas, pour un concours, c'est rédhibitoire. On ne la goûtera même pas ! "En même temps, imagines que tu es chez toi sur ton canapé et que tu ouvres une bière comme ça !" Effectivement, dit comme ça, c'est rédhibitoire.

 

Un nombre de brasseries en augmentation

L'amertume, c'est la sensation que l'on ressent quasiment immédiatement lorsque l'on goute une bière. Elle s'exprime différemment par la présence plus ou moins importante de houblon. "Si on veut sentir le houblon présent dans une bière, il suffit de tremper sa langue dans la mousse", explique encore notre voisin passionné. Avant de passer à la dernière dégustation. "Celle-ci, on dirait une Barley wine". Ce qui en fait veut dire “vin d'orge” et désigne une bière haute et corsée, très forte en alcool, avec un bouquet très fruité."C'est une bière à longue maturation puisque refermentée en bouteilles, et qui se bonifie au fil des années comme le bon vin. C'est souvent la bière la plus forte de la brasserie".
"Le nombre de brasseries croît chaque année en Bretagne et l’attention des consommateurs est de plus en plus importante vis-à-vis de ce secteur d’activité. Au travers de ce concours, l’objectif des chambres d’agriculture de Bretagne est d’offrir un véritable lieu de sélection des meilleures bières bretonnes mais aussi de mettre en avant ce savoir-faire et ces produits qui contribuent à faire de la Bretagne une terre de produits de qualité réalisés dans le respect de l’environnement", explique Vincent Auvray, de la chambre d'agriculture. À l’issue des dégustations, le jury a rendu son verdict.

 

Médailles d'Or
- Bières blondes / Brasserie Poèm "La Rime Royale" (29) - Brasserie la Bordée "Blonde" (56) - Brasserie erav’Ale "Melen" (29) - Brasserie Oblique "La saccade" (35).
- Bières ambrées rousses / Brasserie Coreff "Ambrée" (29).
- Bières blanches / Brasserie Mor Braz "Blanche" (56).
- Bières fortes / Brasserie Tri Martolod  "Pira’tri " (29)
- Brasserie du Merlin "Plougast’Ale" (29).
- Bières aromatisées v Brasserie Britt “Sant Erwann Fruits rouges” (29).
- Bières noires / Brasserie du Moissonneur "Empire noir" (56) - Brasserie du Merlin "Stouti frutti" (29).
- Bières dominantes houblonnées / Brasserie Dimezell "Aezhenn" (22).
Médailles d'Argent
- Bières blondes / Brasserie Philmore "London Bitter" (56).
- Bières ambrées rousses / Brasserie Kerav’Ale "Bloscon" (29) - Brasserie Mor Braz "Ambrée" (56).
- Bières blanches / Brasserie Poèm "L’idylle" (29) - Brasserie du Bouffay "Blanche" (44).
- Bières noires / Brasserie de Montreuil-sur-Ille "Porter" (35).
- Bières fortes / Brasserie Poèm "L’écume festive" (29)
- Brasserie Britt "Sant Erwan Triple" (29).
- Bières aromatisées / Brasserie Kerav’Ale "Rosko Fruits" (29).
- Bières dominantes houblonnées / Brasserie Tri Martolod "Lemon Tri" (29) - Brasserie du Bouffay "La Titan" (44).
- Bières de basse fermentation / Brasserie Tri Martolod "Tricycle" (29).
Médailles de Bronze
- Bières ambrées rousses / Brasserie Ar Ru Vihan "Blaz an Ifern" (29) - Brasserie Dimezell "Rozenn Aer" (22).
- Bières brunes / Brasserie La Belle Joie "Gamm 56" (56).
- Bières dominantes houblonnées v Brasserie Kerav’Ale "Hopnose" (29).

 

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Thierry Coué
Thierry Coué, Président de la FRSEA de Bretagne : "Chaque agriculteur doit prendre conscience du besoin de se protéger, et de protéger son exploitation"
Depuis le début de la crise du coronavirus, le monde agricole semblait en retrait, presque observateur. Les comportements ont…
Lettre aux agriculteurs et agricultrices de Bretagne

Madame, Monsieur,

Comme le reste du monde, la Bretagne est confrontée à la pandémie due au coronavirus Covid-19. Dans…

Jérémy Labbé, nouveau président de JA22
Le 11 mars dernier s’est tenu le conseil d’administration électif des Jeunes agriculteurs des Côtes d’Armor. Dorénavant c'est un…
Germain et Laura Evo, jeunes aviculteurs, engagés aussi
Du comité organisateur de la prochaine fête de l’agriculture, à Grand-Champ, Germain Evo 32 ans, en est, Jeune Agriculteur aussi…
Eureden s’adapte et s'organise pour assurer ses services

La crise COVID-19 impacte profondément notre filière porcine et les équipes Eureden sont entièrement mobilisées pour…

Publicité