Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Éducation : une volonté forte mais des moyens insuffisants

© Hélène Bonneau et Carole Oger

Les slogans de campagne affirment que l'éducation est la priorité n° 1 du gouvernement malgache. Au détour des villes, aucun doute, nombre d'enfants vêtus de blouses colorées se rendent en classe. Il en est tout autre dans les villages. Dans les quatre villages traversés par la délégation, la très grande majorité des enfants ne suivent aucune instruction. Si l'État contribue à l'enseignement via des fonds et la distribution d'un kit scolaire, une partie de la charge financière (moins de 10 euros par an et par enfant) repose sur les parents qui se trouvent dans l'impossibilité d'abonder ou qui privilégient la main d'œuvre des enfants aux champs plutôt qu'à l'école. Certains parents choisissent de former tous leurs enfants pour qu'ils acquièrent un socle de connaissances minimum mais déscolarisent le premier lorsque le second arrive en âge d'être scolarisé, faute de moyen.

 

Madagascar

Ainsi, plus le niveau de la classe est élevé, et ce dès le primaire, plus les classes sont petites. Un autre frein est celui de la langue. Les cours en études supérieures sont donnés uniquement en français, or si la langue française est apprise dans les villages, la maîtrise nécessaire pour se former au supérieur n'est souvent pas acquise. Une situation délicate qui ne permet pas à la société rurale malgache de s'émanciper en masse et ainsi de proposer des solutions politiques concrètes pour leur village.

 

Madagascar
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Thierry Coué
Thierry Coué, Président de la FRSEA de Bretagne : "Chaque agriculteur doit prendre conscience du besoin de se protéger, et de protéger son exploitation"
Depuis le début de la crise du coronavirus, le monde agricole semblait en retrait, presque observateur. Les comportements ont…
Lettre aux agriculteurs et agricultrices de Bretagne

Madame, Monsieur,

Comme le reste du monde, la Bretagne est confrontée à la pandémie due au coronavirus Covid-19. Dans…

Jérémy Labbé, nouveau président de JA22
Le 11 mars dernier s’est tenu le conseil d’administration électif des Jeunes agriculteurs des Côtes d’Armor. Dorénavant c'est un…
Germain et Laura Evo, jeunes aviculteurs, engagés aussi
Du comité organisateur de la prochaine fête de l’agriculture, à Grand-Champ, Germain Evo 32 ans, en est, Jeune Agriculteur aussi…
Eureden s’adapte et s'organise pour assurer ses services

La crise COVID-19 impacte profondément notre filière porcine et les équipes Eureden sont entièrement mobilisées pour…

Publicité