Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Une caisse de micro-crédit entre agriculteurs

Richard, au premier plan sur la photo, est le président du groupement. Il inscrit au fur et à mesure dans les cahiers individuels les prêts obtenus et les remboursements effectués.
© Hélène Bonneau et Carole Oger

Seulement 13 % de la population malgache fait appel aux banques traditionnelles et 7 % aux prêts de micro-crédit. Des chiffres étonnants qui s'expliquent autant par les taux d'intérêts pratiqués (entre 6 et 10 %) que par la crainte de ne pas maîtriser les codes et usages bancaires. Sous l'impulsion de l'Apdip, des groupes d'agricuteurs se forment. Chaque groupement établit des règles à respecter que ce soit pour la souscription d'un crédit, la cadence de remboursement, le taux d'intérêt... Les membres de la communauté (entre 15 et 25 agricuteurs) disposent d'un cahier personnel conservé dans une caisse qui reprend toutes ses transactions en cours. Cette caisse se veut solidaire et efficace. Ainsi, le remboursement peut se faire en une fois ou petit à petit, les intérêts sont calculés sur les emprunts restants et répartis ensuite entre ceux qui sont à jour dans leur remboursement. Si la caisse ne peut pas financer l'ensemble des demandes de prêts, alors le groupement mettra en place la priorisation des demandes, déjà actées par le réglement de la caisse. À Liastsao, dans le village où réside Vincent, le cycle de prêt s'effectue sur neuf mois. Ensuite, chacun repart avec sa mise de départ. Ce système de caisse commune doit permettre de pallier des difficultés financières mais aussi d'investir dans son exploitation. Outre des prêts à vocation agricole, la caisse impose une cotisation dites "sociale" où chaque membre cotise à part égale. Cette réserve d'argent supplémentaire est disponible en cas de coup dur (maladie, crise sanitaire...) des membres du groupe.

Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Terra
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Terra
Consultez les revues Terra au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière Terra
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Terra.

Les plus lus

Thierry Coué
Thierry Coué, Président de la FRSEA de Bretagne : "Chaque agriculteur doit prendre conscience du besoin de se protéger, et de protéger son exploitation"
Depuis le début de la crise du coronavirus, le monde agricole semblait en retrait, presque observateur. Les comportements ont…
Lettre aux agriculteurs et agricultrices de Bretagne

Madame, Monsieur,

Comme le reste du monde, la Bretagne est confrontée à la pandémie due au coronavirus Covid-19. Dans…

Jérémy Labbé, nouveau président de JA22
Le 11 mars dernier s’est tenu le conseil d’administration électif des Jeunes agriculteurs des Côtes d’Armor. Dorénavant c'est un…
Germain et Laura Evo, jeunes aviculteurs, engagés aussi
Du comité organisateur de la prochaine fête de l’agriculture, à Grand-Champ, Germain Evo 32 ans, en est, Jeune Agriculteur aussi…
Eureden s’adapte et s'organise pour assurer ses services

La crise COVID-19 impacte profondément notre filière porcine et les équipes Eureden sont entièrement mobilisées pour…

Publicité